QN2019 - RESET - Quel numérique voulons-nous ?

QN2019 - RESET - Quel numérique voulons-nous ?

L’édition 2018-2019 du cycle de prospective de la Fing « Questions numériques ».


Défi : Ré-décentraliser le web

Citation

We demonstrated that the Web had failed instead of served humanity, as it was supposed to have done, and failed in many places. (...) [The increasing centralization of the Web] ended up producing—with no deliberate action of the people who designed the platform—a large-scale emergent phenomenon which is anti-human.”, Tim Berners-Lee (source)

Pourquoi nous avons besoin d’un “reset” (ce qui se passe mal, ce qui ne peut plus durer)

Alors qu’Internet a été conçu pour interconnecter des réseaux et leur permettre de communiquer ensemble à partir de n’importe quel noeud du réseau, nous observons depuis quelques années une grande centralisation des services web autour de cinq géants  : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft (GAFAM). Cela a de nombreuses conséquences pour les utilisateurs et la société : perte de contrôle et marchandisation des données personnelles, dépendance à des outils contrôlés à distance par d’autres, surveillance massive qui va s’accentuer avec la multiplication des objets connectés, frein à l’innovation, affaiblissement de la démocratie, risque pesé sur la neutralité du Net…

Des visions alternatives existent déjà 

De nombreux acteurs, en France et ailleurs, proposent déjà des alternatives : Framasoft avec son projet “Dégooglisons Internet” et son collectif CHATONS (Collectifs des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires) ; la Fédération French Data Network qui regroupe les fournisseurs d’accès à Internet libres ; Tim Berners-Lee, l’un des créateurs d’Internet, et son nouveau projet Solid, une plateforme permettant aux individus d’avoir le contrôle de leurs propres données, … La Fing travaille également sur le concept du Self Data depuis 2012 avec son projet MesInfos pour permettre aux individus de devenir l’acteur de leurs données personnelles et ainsi leur permettra d’être plus autonomes. La blockchain est également une alternative envisageable et envisagée par un certain nombre d'acteurs.

Acteurs qui y travaillent déjà

Framasoft, Web We Can Afford, la Quadrature du Web, APRIL, SOLID, P2P Fondation, Tristan Nitot, Decentralized Web Summit, Ethereum, Digital New Deal Foundation, SAFE Network, ZeroNet, ...

 

Dossier de veille : https://drive.google.com/drive/folders/1eD_TyNurX9FaVpkg34nDo3GU6w88Vamz

 


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8