Capacity

Capacity

Le projet de recherche "Capacity" (2014-2017) questionne le potentiel de la société numérique à distribuer plus égalitairement les capacités d’agir


Séminaire ANR Capacity "Empowerment et Territoire" - 3 et 4 février, Paris

Le prochain séminaire de travail thématique de l'ANR Capacity se tiendra à Telecom ParisTech le mercredi 3 février (9h30 - 18h) et jeudi 4 février (9h - 13h).

Il rassemble une trentaine de chercheurs, représentants d'acteurs publics et associatifs travaillant ensemble sur les liens entre dynamiques territoriales et développement de capacités d'agir individuelles et collectives ("Empowerment", thème de l'ANR Capacity - NB : la définition exacte du terme est un travail en soi du cadre théorique qui sera produit dans le cadre de l'ANR).

C'est un séminaire semi-ouvert : les inscriptions se font sur invitation, mais les chercheurs et acteurs intéressés par ces questions peuvent prendre contact avec Margot Beauchamps (Telecom Bretagne, coordinatrice de M@rsouin) ou Renaud Francou (Fing), qui coordonnent ce séminaire.

Le thème : "Empowerment et Territoire"

Quel rôle jouent les caractéristiques des territoires (à plusieurs échelles) dans l’appropriation du numérique permettant une augmentation des capacités d’agir individuelles et collectives ?

Cette question, assurément ambitieuse en termes d’objectif de recherche, est déclinée sous différentes hypothèses et interrogations.

Une des hypothèses est qu’il existe des environnements plus ou moins favorables à une  forme d’appropriation du numérique par les citoyens susceptible d’augmenter leur capacité d’agir.

Cette hypothèse conduit notamment à s’interroger sur le rôle que jouent, ou pourraient jouer les acteurs publics pour créer ces conditions favorables.

Une autre question dans cette problématique générale concerne le potentiel de réduction des inégalités liées à l’espace. Parmi les promesses d’émancipation suscitées par l’essor d’Internet, celle du bouleversement des contraintes spatio-temporelles entretient avec la question de la capacitation une relation essentielle : cette promesse transforme radicalement la dimension spatiale des inégalités sociales.
La diffusion d’Internet pourrait modifier (et plus précisément amoindrir) le rôle que joue l’espace dans la production des inégalités sociales à travers la localisation des individus, aux espaces qu'ils se sont appropriés et aux caractéristiques de ces espaces : densité et diversité des ressources dont ils sont dotés, représentations symboliques qui leurs sont associées, etc. Si cette promesse n’est pas tenue, il convient de comprendre là où Internet a failli dans l’actualisation de ce potentiel.

Enfin, comment les acteurs (notamment publics) peuvent s'emparer de ce potentiel pour contribuer à l'émergence d'« environnements capacitants » ?

La méthode de travail : approches croisées

L’objectif de ce séminaire est de réfléchir collectivement à ces questions en rassemblant autour de l’équipe Capacity quelques chercheurs ayant exploré, avec différentes approches, l’articulation entre dynamiques territoriales et capacités d’agir. 

Nous proposons de soumettre à l’examen de ces chercheurs quelques un des terrains de l’ANR Capacity (à différentes échelles).

Les terrains envisagés sont de différentes natures. Certains peuvent se déployer à l’échelle d’une collectivité locale (Brest, par exemple, sera un terrain abordé à différentes échelles) ; d’autres sont constitués de la compilation de textes produits dans le cadre de programmes institutionnels (l’appel à projets e-inclusion de la région Île-de-France ou de la ville de Brest, PACA Labs, le Carrefour des possibles de la FING, ensemble de matériaux qui seront complétés par des enquêtes auprès des personnes ayant bénéficié de ces programmes) ; d’autres enfin consistent en un lieu d’accueil du public ayant pour mission la diffusion de la culture numérique (Fab labs, EPN,  école Simplon, etc.).

Chacun de ces terrains sera présenté par un membre de l’équipe Capacity, et/ou par les personnes en charge de ces dispositifs: contexte, spécificités du terrain, approche méthodologique (déjà mise en oeuvre et/ou envisagée pour la suite du projet). Cette première étape doit permettre d’ouvrir une discussion où les chercheurs invités pourront nous éclairer sur la manière d’aborder ce terrain, de le lire. Il s’agira notamment de s’armer pour une observation plus fine, en vue de la collecte du matériau, puis de son analyse.

Le programme

Le séminaire se déroule sur une journée et demi. La première journée est scandée par l'examen successif des différents terrains du projet Capacity.

Un "terrain" désigne ici un ensemble d'acteurs opérant sur un territoire (à l'échelle très variable). Les matériaux du terrain seront à la fois des données collectées (documentation liée à des appels à projets ou autre) auprès d'acteurs institutionnels à l'origine de dispositifs publics ou associatifs susceptibles de favoriser un empowerment des publics s'appuyant plus ou moins sur le numérique, des entretiens avec ces acteurs, des entretiens avec bénéficiaires de ces dispositifs, mais aussi des personnes non identifiées comme bénéficiaires de ces dispositifs.

Chacun des terrains est présenté et décrit, quand c'est possible par un intervenant représentant l'acteur institutionnel porteur du (ou des) dispositif(s) qui explique l'intention politique à son origine, et par un membre de l'équipe capacity qui explicite en quoi cela constitue un terrain intéressant pour le projet en formulant des hypothèses de recherche.

Dans un troisième temps, les participants de la journée sont invités à discuter ces hypothèses et à suggérer des méthodes d'approches du terrain, en apportant éventuellement un éclairage théorique sur le sujet.

La matinée du jour suivant (jeudi 4 février), après l'examen d'un dispositif particulier (non territorialisé), le Carrefour des Possibles, se donne l'objectif de synthétiser, dans une session conclusive, les apports de l'analyse et des discussions autour des terrains abordés, pour définir les conditions d'émergence « d'environnements capacitants ».

Mercredi 3 février :

  • 9h30-10h : accueil café
  • 10h-10h15 : introduction et rappel des thèmes de Capacity : Margot Beauchamps et Jacques-François Marchandise
  • 10h15-11h30 : Terrain lorientais:
    • présentation par Rozenn Rouillard (CREAD- Rennes 2) avec Hervé Quentel (directeur de La Maison pour tous) + Guillaume Robin (Licence Pro Usetic-Tef, apprenti à la Maison pour tous).  
    • Discussion: Comment peut se construire la "culture numérique d'un territoire"?
  • 11h30-13h: Terrain francilien: le terrain francilien s'articule autour de l'appel à projet e-inclusion à travers lequel la Région Ile-de-France a financé des projets portés par des associations (ou plus rarement des collectivités).
    • Présentation de l'appel à projet, du projet politique auquel il se rattache: Cécile Santi (Région Ile de France) et Marie-Hélène Feron et Maria Nadejde (La Fonderie) et Mickaël Le Mentec (CREAD-Rennes 2)
    • Discussion: L'échelle régionale est-elle pertinente pour conduire une stratégie territoriale de "capacitation" des individus à l'ère numérique ? Quelle articulation de ces politiques avec le micro-locale: quelles leçons tirées de l'expérience régionale francilienne ? Que nous révèle les déclinaisons micro-locales des dispositifs d'e-inclusion sur ce qu'est un environnement capacitant ? 
  • 13h-14h : repas sur place
  • 14h-15h30 : Terrain brestois: 
    • présentation de 20 ans d'appels à projets e-inclusion Elisabeth Le Faucheur (Ville de Brest), Mickaël Le Mentec (CREAD Rennes 2)
    • présentation d'un ou deux micro-terrains exemplaires
    • discussion: quel rôle de la fonction d'animateur d'un territoire pour une ville dans un projet d'empowerment des habitants s'appuyant sur le numérique ? Quel positionnement des différents acteurs ?

  • 15h30-16h : pause
  • 16h-18h: Terrain « région Provence-Alpes-Côte d'Azur » et Saint-Etienne
    • Julien Coclet, Diane Din-Ebongue et Emmanuel Mayoud (Urban Prod) sur les projets "Noailles tous ici" et "AcuNum"
    • Renaud Francou (Fing) : récits et profils d'innovateurs
    • Fabien Labarthe (Université Saint-Etienne, (en vidéo) et Mariane Khoulé (Université Rennes 2) autour du terrain Simplon Marseille et St Etienne La Cotonne.
    • Discussion: Comment des politiques initialement disjointes (politiques d'e-inclusion et politiques de soutien à l'innovation) peuvent finir par converger ? 

Jeudi 4 février

  • 9h30-11h30 : Carrefour des possibles, innovation et environnements capacitants
    • Denis Pansu (FING): présentation du dispositif
    • Virginie Lethiais (Telecom Bretagne) : présentation du projet de recherche sur la mobilisation des ressources par des porteurs de projets innovants
    • discussion: quelles ressources apporte un dispositif tel que le carrefour des possibles pour des innovateurs ? quels rôles respectifs jouent les rencontres physiques, et les interactions en ligne autour du carrefour des possibles pour mobiliser ces ressources ? à quelle(s) étape(s) du processus d'innovation peut répondre un tel dispositif ? quel rôle y jouent les interactions informelles ?
  • 11h30-13h : Session de conclusion
    • Qu'est-ce qu'un environnement capacitant ? : que retenir des croisements entre les différents terrains abordés au cours du séminaire?
    • Rappel des livrables de Capacity, et en particulier des recommandations à l'usage des décideurs publics pour définir une stratégie territoriale.

Les contributeurs

Le séminaire rassemblera les partenaires engagés dans l'ANR (Fing, Telecom Bretagne, Université de Rennes 2).

Contributeurs "acteurs" : des représentants de la Région Ile-de-France, la Fonderie, Ville de Brest, ville de Rennes, Région Bretagne, Maison pour Tous de Lorient, Urban Prod.

Contributeurs "chercheurs":

  • Julie Denouël, Université de Montpellier 3, Praxiling.
  • Hélène Bailleul, Université Rennes 2, Eso-Rennes
  • Amandine Piron, CollPorterre, Université de Brest
  • Boris Meriskay: Université Rennes 2, Eso-Rennes

Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks