FuturEduc

FuturEduc

Imaginer l’Ecole pour tous à l’ère numérique


Kidesign

logo FuturEduc

Veille de projets

éducatifs innovants

 


Kidesign est une startup fondée par Dejan Mitrovic et Alberto Rizzoli en 2010 centrée sur l’impression 3D et l’apprentissage par le faire pour les enfants de 8 à 12 ans. Kidesign a pour but de reconnecter les enfants avec leur environnement physique grâce aux outils numériques. Ils réalisent des workshops dans des musées et dans des classes. Depuis 2015 ils proposent des kits pédagogiques pour le milieu scolaire.


Kidesign voit dans l’usage de la modélisation et de l’impression 3D une possibilité pour reconnecter le monde physique et le monde numérique. Ils proposent des kits pédagogiques (http://www.kidesign.org/shop.html) offrant la possibilité aux élèves de construire une ville imprimée en 3D (Kideville) dans le cadre scolaire. Les élèves élaborent un plan urbanistique, se documentent sur les bâtiments qu’ils pourraient construire, conçoivent les bâtiments qu’ils modélisent et impriment et les plugger sur le plateau qui représente l’espace de la ville.

En réalisant Kidevile, les élèves abordent le processus du design en passant de l’idée à la réalisation, et en apprenant à se servir des outils de conception assistée par ordinateur (CAD) et en apprenant à modéliser en 3D. Kidesign a un partenariat avec le logiciel de modélisation Autodesk, et se sert de campagne de financement participatif pour aider les établissements à se procurer les imprimantes 3D (http://youinvent.co/schools/).

La prochaine étape de Kidesign est le développement d’une plateforme numérique pour accompagner l’utilisation du kit dans les groupes et pour recenser et présenter les différentes Kideville à travers le monde.

Sources :
Site web : http://www.kidesign.org
https://twitter.com/kidesign3d
http://3dprint.com/40437/kideville-3d-printing-students/
Vidéo de présentation :


En quoi ce projet est-il particulièrement innovant ?
Kidesign innove en mettant en place un cadre pédagogique destiné à intégrer et à accompagner l’utilisation des outils numériques comme l’imprimante 3D dans l’enseignement. Cette intégration se fait par la proposition de kits éducatifs mêlant plusieurs disciplines (architecture, design, urbanisme) ainsi que par le financement participatif du matériel numérique. Les kits permettent un fonctionnement autonome puisqu’ils forment les enseignants et leur permettent d’enseigner la méthodologie du design.

Qu’est-ce que le projet change dans l’expérience vécue des élèves ?
Les élèves découvrent des notions de design, d’architecture (comme l’échelle et les proportions par exemple), d’urbanisme et développent des compétences plus techniques avec l’impression 3D.  Ils sont aussi amenés à prendre des décisions communes pour l’organisation de leur Kideville. La méthodologie de design mise en oeuvre dans Kidesign sensibilise les élèves aux métiers d’ingénieurs, d’architectes, de designers.

Qu’est-ce que le projet change dans l’expérience vécue des enseignants ?
Les kits se veulent le plus didactique possible pour les élèves mais aussi pour les enseignants afin qu’ils puissent réaliser eux-mêmes les 14 cours du kit Kideville. Les enseignants acquièrent une maîtrise des outils numériques. Les enseignants pourraient se servir de ces nouvelles compétences pour mettre en place d’autres projets utilisant l’imprimante 3D.

Qu’est-ce que le projet change dans l’expérience vécue d’autres acteurs (lesquels) ?
Ce projet permet à l’école de s’ouvrir à d’autres métiers et disciplines tels que l’architecture, l’urbanisme, le design, etc. Des professionnels de ses disciplines pourraient intervenir dans les classes pour accompagner les élèves dans l’élaboration de leur bâtiment. Les établissements pourraient mettre en place un espace de fabrication numérique commun à tout l’établissement et intégré dans des dispositifs pédagogiques, regroupant les imprimantes 3D nécessaires à Kideville et d’autres outils.

 

 


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8