Questions Numériques éditions antérieures

Questions Numériques éditions antérieures


>> Édition en cours <<
Questions numériques 2016-2017

THINK SMALL


La puissance transformatrice
de la petite échelle

 

Navigation

Territoire & développement durable

La question du développement durable des territoires constitue un enjeu majeur pour ceux-ci, auxquels les Agendas 21 donnent un cadre d'objectifs et d'actions en ce sens. Le numérique y occupe souvent y rôle marginal, tout en étant bien présent sur ces territoires. A différents échelons - ou différents territoires, urbains, ruraux - se posent bien sûr différentes questions. D'autres se posent plus globalement ; que changent les TIC des territoires, quel rôle le numérique peut-il jouer dans le développement de ceux-ci? Autant de questions qui s'affirment comme des sujets de controverses.

 

Les controverses que nous développons

 

Les compteurs intelligents représentent-ils la "voie royale" vers les énergies vertes ?

Les compteurs intelligents, dont le déploiement connait des fortunes diverses, selon les pays concernés, sont souvent perçus comme une solution pour faire des économies d'énergie . Mais ils n'évitent pas la controverse. Si leur efficacité n'est pas l'aspect le plus souvent mis en cause, les compteurs intelligents se heurtent à d'autres questions : efficacité énergétique, sécurité, coût, vie privée, efficience... Dans ce contexte, sont-ils vraiment le principal le chemin souhaitable vers une énergie verte?

Description de la controverse :

Les compteurs intelligents représentent-ils la "voie royale" vers les énergies vertes?

 

Les efforts dans le déploiement du THD sont-ils justifiés ?

Phrase de description

+ Compléter la fiche controverse traitée n°2

 

Les autres controverses actives

 

Les ondes sont-elles nocives pour la santé?

Dans l'incertitude sur leurs effets sanitaires, que faut-il faire à propos des antennes et des réseaux sans-fil ?


Faut-il développer le télétravail ?

Le télétravail au service du développement durable (Syntec)

Le développement du télétravail dans la société numérique de demain - Centre d’analyse stratégique, novembre 2009, 151 pp.


Le numérique se fiche-t-il du territoire?

Si l'existence physique du réseau est bien caractérisée par différents niveaux de territorialité, on peut considérer que le web, lui, s'affranchit de toute responsabilité ou de toute fonction de développement durable territorial ou local, notamment du point de vue de sa soutenabilité.


Le numérique est-il une priorité pour le développement durable des territoires?

Les territoires ont-ils intérêt à favoriser le déploiement des infrastructures et des services numériques pour rendre réaliste une politique de développement durable des territoires, ou les solutions à envisager peuvent-elles s'affranchir du support numérique? 

 

La "ville intelligente" est-elle un modèle urbain souhaitable ?

L'implémentation du numérique, via tous les équipements individuels et collectifs connectés, dans les schémas d'aménagement (smart city, smart grid) pourraient représenter la solution aux enjeux écologiques et sociaux de l'urbanisation croissante de nos territoires. Mais des avis contradictoires se font entendre pour dénoncer les dérives et les conséquences regrétables que leur omniprésence et leur omniscience (toute confiance dans l'automatisation et perte de l'implication politique, aménagement top-down) pourraient occasionner.

Richard Sennet: The stupefying smart city

 

Développement/croissance durable : le numérique est-il du coté du problème ou de la solution? (voir les QN précédents.)

“Les ordinateurs et les infrastructures numériques consomment beaucoup d’électricité, accentuant la pression sur les réseaux électriques et contribuant à l’émission de gaz à effet de serre. Les matériels informatiques engendrent de graves problèmes environnementaux au moment de leur production comme de leur fin de vie. Les TIC contribuent de manière significative et croissante aux problèmes environnementaux que nous rencontrons.” - San Murugesan, “Harnessing green IT”, 2008

 

“Pour les tenants de la «croissance à tout prix», il faut croître… c’est-à-dire consommer et produire toujours davantage. C’est d’ailleurs cela qu’ils nomment progrès. Pour faire face aux enjeux écologiques, ne reste à leur disposition [qu’un] levier d’action : la technologie. (...) La croyance en une technoscience capable de résoudre à elle seule tous nos soucis présente le grand avantage de ne pas remettre en cause les bonnes vieilles recettes productivistes.” - Aurélien Boutaud, 2009


La solution aux problèmes des territoires passe-t-elle par l'innovation sociale et le bottom-up?


Nouveaux services urbains : l'habitant, "citoyen" ou abonné?

 


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8