Questions Numériques éditions antérieures

Questions Numériques éditions antérieures


>> Édition en cours <<
Questions numériques 2016-2017

THINK SMALL


La puissance transformatrice
de la petite échelle

 

Navigation

Quelle légitimité a le hacking ou la désobéissance citoyenne ?

Titre (Le sujet de la controverse)

 Quelle légitimité a le hacking ou la désobéissance citoyenne ?

Description (Les principales positions, les enjeux) "Pour notre étude, le hacking sera considéré comme le fait de bidouiller, de porter sa curiosité sur les nouvelles technologies et innovations, pour les détourner de leurs utilisations premières et effectuer des tâches autres que celles prévues par leurs concepteurs.

Mais alors, que le hacking a su s’intégrer dans notre société, son « idéologie » s’est aussi modifiée. Certains hackers pris d’une forme de conscience politique souhaitent désormais pouvoir influer sur la scène publique et internationale. Cette nouvelle mouvance de hacker à la frontière avec l’activisme prend le nom de hacktivisme et constitue les acteurs centraux de cette controverse.

Toutefois, suite aux dérives de certaines actions et à l’émergence de nouveaux crimes numériques, les hackers continuent de faire peur. Cela impacte sur leur nouvelle volonté citoyenne qui cherche à se poser en garde fous d’Etats ou de sociétés visant à s’imposer au détriment du bien des citoyens.

Ainsi le hacker est parfois un acteur politique qui devant une loi qu’il trouve illégitime se met en position de « hacker la loi » et c’est dans ce cadre que nous cherchons à démontrer comment le hacking peut désormais être une nouvelle forme de désobéissance citoyenne."

Plus sur le débat sur le site :

"Notre débat se situe à mis-chemin entre la désobéissance civile et la notion de Hacking. Pour pouvoir répondre à notre problématique, il faut analyser d’une part les points de vue subjectifs et objectifs sur le concept du Hacking et d’autre part la jurisprudence et les lois qui s’en approchent le plus. Dans quelle mesure peut-on comparer un Hacker et un criminel ? Le Hacker ne s’apparenterait -t-il pas à un super-héros qui aide son pays tout en étant hors-la-loi ? Par ailleurs, si le Hacking est un acte public, peut-on voir le Hacking comme une provocation ou plutôt comme un moyen de revendications politiques précises ?"

 

 
Acteurs (Les personnes ou organisations qui en parlent)

 Voir les acteurs sur le site de la carto.

Aspect intéressant : deux parcours sont pointés concernant l'arrivée d'un utilisateur dans le débat : 

  • une première option qui serait le parcours Citoyen avec une prise de conscience puis une spécialisation
  • un second parcours où l’on commencerais par une curiosité technique puis une prise de conscience
Dates clés (Les tournants : Publication d'un papier, promulgation d'une loi, début d'une polémique) La ligne de temps 
Références (Les articles de presse, papiers de recherche, discours, analyses...)
Cartographie de la controverse (si elle a déjà été traitée par des étudiants)

Sujet traité par des étudiants de Télécom ParisTech en 2013

 http://ethique-tic.fr/2013/hacking/


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8