Questions Numériques éditions antérieures

Questions Numériques éditions antérieures


>> Édition en cours <<
Questions numériques 2016-2017

THINK SMALL


La puissance transformatrice
de la petite échelle

 

Navigation

Apprendre tout le temps, tout ce qu'on veut, n'importe où

-> A voir: compte-rendu de l'atelier de Paris (24/10/12)

Promesse initiale

Grâce au numérique, l’ensemble des connaissances sont disponibles partout, tout le temps, à tout le monde. Cela répond aux enjeux d’une économie où la connaissance devient un facteur majeur de compétitivité, et d’un monde qui change très vite et où il est indispensable d’apprendre tout au long de sa vie. Le numérique transforme alors radicalement les façons d’apprendre et d’enseigner.


Il est possible de changer complètement les conditions de l’enseignement en remplaçant presque intégralement le livre par la télévision (...) Rendez-vous bien compte que ça veut dire pour les enfants s’amuser au lieu de s’ennuyer (...) Il ne s’agit pas de supprimer le corps enseignant, il s’agit de lui redonner sa fonction la plus noble : il serait là pour aider ceux qui ont besoin d’être aidés.”
André Malraux, 1974


L’accès à la connaissance
“L’école du futur facilitera l’interaction entre enseignants et étudiants. Elle permettra à chaque apprenant de recourir aux services des meilleurs enseignants pour obtenir une éducation de qualité et abordable, où qu’ils se trouvent, tout en encourageant la concurrence entre enseignants pour innover dans les techniques d’enseignement.”
HP “Future School”, 2011

“L’apprentissage numérique créera une rupture positive et pleine d’espoir, dans une personnalisation réelle de l’enseignement grâce à laquelle les étudiants apprendront à leur rythme, à leur manière, au meilleur niveau mondial.”
Digital Promise, 2011

“L’éducation en ligne pour les étudiants du monde entier ... est le plus grand changement dans l'éducation depuis l'imprimerie.”
Anant Agarwal, 2012

Apprendre à apprendre, toute sa vie
L’expression ‘société apprenante’ renvoie à un nouveau type de société où l’acquisition des savoirs ne s’arrête ni aux murs des institutions éducatives, ni à la fin de la formation initiale. Dans un monde de plus en plus complexe, où chacun peut être appelé à exercer plusieurs métiers au cours de son existence, il devient indispensable de continuer à apprendre tout au long d’une vie. (...) Puisque l'accélération des progrès techniques rend de plus en plus rapide l'obsolescence des compétences, il convient d'encourager l'acquisition de mécanismes d'apprentissage souples, au lieu d'imposer un corps de connaissances bien défini. Apprendre à apprendre, cela signifie apprendre à réfléchir, à douter, à s'adapter le plus rapidement possible, à savoir questionner son héritage culturel tout en respectant les consensus : tel est le socle sur lequel reposeront dans l'avenir les sociétés du savoir."
UNESCO, 2005


Transformer l’enseignement... et les enseignants
“Nul ne peut prédire à quoi ressemblera le monde dont nos enfants hériteront. La meilleure manière pour eux de s’y préparer est de développer la passion d’apprendre et la capacité d’apprendre à apprendre.
La cause centrale de ces changements rapides, le numérique, fournit aussi une solution. Quand chaque enfant disposera d’un ordinateur portable connecté, il aura en mains la clé de son plein développement et de sa participation à la société. Toutes les limites s’effacent quand ils apprennent à travailler avec d’autres partout dans le monde, à accéder à des contenus modernes et de qualité, à investir dans leurs passions et développer leur expertise.”
One Laptop Per Child, 2012

“A l’école, les élèves apprendraient en travaillant sur des projets qui émanent de leurs propres intérêts - leur propre vision d’un endroit où ils voudraient aller, d’un objet qu’ils voudraient fabriquer ou d’un sujet qu’ils voudraient explorer. La contribution de la technologie consiste à rendre possibles des projets à la fois très difficiles et très impliquants.
Dans cette école, les enseignants ne délivrent pas de l’information. Ils aides les élèves à trouver l’information et à acquérir des compétences - y compris certaines qu’aucun d’eux ne possédait encore. (...) Plus important encore, les élèves comme les enseignants apprennent l’art, l’habileté et l’exigence de poursuivre une vision au travers des moments de souffrance et de frustration, comme des moments exaltants où l’on se rapproche du but.”
Seymour Papert & Gaston Caperton, 1999


L’ombre d’un doute...

“Les écoles dépensent des millions de dollars pour acquérir des technologies, tout en réduisant les budgets et en licenciant les enseignants sans apporter la preuve que cette approche permet d’améliorer l’apprentissage de base.”
Matt Richtel, 2011

“Les TIC éducatives permettront-elles de changer l’école ? Se limiteront-elles à mieux illustrer le cours classique ou à accroître la quantité déjà excessive des exercices d’application, et donc, réussiront-elles à ne rien changer fondamentalement ?
Au-delà des équipements, de l’‘administratisation’ et de la ‘technicisation’ à marche forcée, du stupide pilotage par les résultats, il faudra consacrer du temps, des moyens, de l’intelligence pour une formation pédagogique de haut niveau, faute de quoi, malgré les bonnes intentions, l’école ne parviendra pas à s’envoler vers le futur pour quitter l’enfer dans lequel elle est plongée depuis quelques années.”
Pierre Frackowiak, 2010

Changer l’éducation, OK, mais jusqu’au bout !

“Avant l’ordinateur, la technologie au service de l’enseignement se limitait à la télévision, qui se contentait d’amplifier l’activité des enseignants et la passivité des enfants. L’ordinateur a radicalement altéré cet équilibre. D’un seul coup, l’apprentissage par la pratique est devenue la règle et non l’exception.”
Nicholas Negroponte, Being Digital, 1995

“Les universités savent que ce qu'elles proposent doit aller bien au-delà du contenu. Elles doivent développer la créativité de leurs étudiants,transmettre la passion pour les disciplines, apprendre à raisonner de façon systémique. C'est ça l'enjeu ! Et le MOOC (Massive online open classroom) permet tout cela. Il force à repenser les cours, le temps en classe, la valeur.”
Daphne Koller, 2009


image

David Warlick, 2007



Quest2Learn est une école qui se fonde sur les principes fondateurs des jeux pour créer des expériences d’apprentissage immersives et ludiques. Les jeux et les autres médias numériques remplissent un autre but utile à Quest2Learn : elles aident à modéliser la complexité et les promesses des ‘systèmes’. Comprendre cette complexité et interagir avec elle est une des compétences essentielles du XXIe siècle.”
Quest2Learn, 2010

“La prolifération des technologies numériques a rendu plus nécessaire que jamais la pensée créative dans tous les aspects de nos vies, et nous a également fourni les outils pour nous améliorer et nous réinventer. L’importance d’une citoyenneté bien éduquée et créative n’a jamais été aussi grande. (...)
Nous devons aider les enfants à apprendre comment développer et affiner leurs capacités créatives, de manière à ce que la créativité de l’enfance persiste et croisse tout au long de leur vie.
Pour atteindre ce but, nous avons besoin de nouvelles approches de l’éducation et de l’apprentissage, et de nouveaux types de technologies pour les mettre en oeuvre. L’objectif final est de créer une société d’individus créatifs, qui inventent en permanence de nouvelles possibilités pour eux-mêmes et ceux qui les entourent.”
Mitchell Resnick, 2002

 


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8