Connecteur recherche

Connecteur recherche

Favoriser les échanges entre chercheurs et praticiens.


En ce moment

Si vous avez des envies / des besoins, l'appel à connexion est ouvert.

Groupes connexes

Inria & Fing
- Ensci
- Atelier commun
- Culture, médias et numérique
- e inclusion et pratique d'empowerment
- Entreprise numérique
- Mobilité espace

Synthèse collaborative de la session "Education et nouvelles formes d'apprentissage"

 

>> Télécharger la synthèse (.pdf) de l'atelier "Education et nouvelles formes d'apprentissage"

>> Voir la synthèse des autres ateliers du "Connecteur Recherche"

 

NB : cette page est en "mode wiki", c'est à dire qu'il est possible à toute personne disposant d'un compte sur ce site ("Se créer un compte" en haut à droite) sur ce site d'y apporter des modification, des commentaires ou d'y poster vos propres notes !


En introduction de la session

 

En introduction à l'atelier « Education et nouvelles formes d’apprentissage »

TIC et éducation entretiennent depuis toujours des rapports passionnels : dans les relations des apprenants aux sciences et aux technologies, dans les promesses de formes d'apprentissage "augmentées", dans l'ouverture de champs cognitifs inexplorés, dans les logiques d'appropriation pour le plus grand nombre qui se heurtent à de "nouvelles fractures" ... Au-delà des promesses, tous les dispositifs techniques ne se révèlent pas en phase avec les objectifs pédagogiques - loin s'en faut.

Après de longues années d'expérience, il est opportun de regarder dans le rétroviseur et faire le point sur les pistes pertinentes du mariage education/TIC. 

Comment innove t-on dans l'éducation ? Y a t-il des dispositifs pertinents qui ont fait leur preuve, et pourquoi ? Quelles sont les difficultés de mise en oeuvre de dispositifs innovants dans l'éducation ? 

En quoi la recherche peut-elle les y aider, et sur quels objets devrait-elle porter ses efforts dans les années à venir ?

Intervenants 

Georges-Louis Baron (Université René Descartes)

Pascal Plantard (Université Rennes 2 / M@rsouin)

Didier Paquelin (Université Bordeaux / RAUDIN) 

Nathalie Couldre (Cned) 

 

 

Pistes pour la Recherche

 

La perméabilité entre les mondes 

Enjeux de la perméabilité recherche/practiciens – quelles nouvelles structures seraient nécessaires pour rendre cela possible ?

 

Repenser les formations

Qu’est-ce que les nouveaux curriculums peuvent intégrer en matière de technologie de l’information ? 

« La technologie éducative » nécessite une véritable attention – les jeunes apprennent par la médiation technologique, selon des modes de formation artisanale ; quels objets d’apprentissage ? 

Comment « industrialiser » les formations données artisanalement par des enseignants ? 

Est-ce qu’on ne va pas vers des mondes et des parcours hybrides, ou en tant qu’apprenant, on va aussi former de temps à autres ?

Quelle place pour l’éducatif dans le monde de l’école et de la formation ?

 

Les processus d’apprentissage

Quelles sont les motivations à apprendre, les plaisirs à apprendre ? Comment stimule-t-on la motivation dans le processus d’apprentissage ? Seulement par l’outil ou par une présence ?

Quelle place des entreprises dans le processus de formation ? Est-ce un nouvel acteur dans ces processus, qui va fournir les supports et les contenus ?

Questionner la dimension de maturité pédagogique pour penser de nouvelles formes d’apprentissage qui permettent aux jeunes formateurs de se défaire de ce qu’ils ont appris

 

Pratiques, et liens avec l’apprentissage et la formation

Quelles conséquences de l’hyperconnectivité dans le rapport avec l’institution ? Quelles conséquences sur les pratiques, poreuses, fragmentées, comment leur redonner de l’intelligibilité ?

Repenser des configurations territoriales pour aborder la question de la porosité entre les différents mondes et acteurs : comment les espaces et pratiques « numériques » sont-ils poreux ? Quelle est l’ingénierie de la reconfiguration de ces espaces poreux ? (exemple de l’ENT : différencier les espaces d’apprentissage de ceux de la formation)

Les imaginaires (des technologies, des usages) qui éclairent la dialectique aliénation / émancipation (les technologies peuvent être une possibilité d’émancipation à condition d’avoir confiance dans la capacité de « faire »)

 

Comment innover dans les pratiques d’enseignement ?

Question de l’évaluation : quel rapport des pratiques innovantes avec l’innovation dans les pratiques d’évaluation ?

Comment innover dans l’enseignement à distance ?

Comment ré-apprendre aux jeunes à comprendre ce qu’il y a « dans la machine » ? Y a-t-il des formations plus techniques à envisager, par exemple dans les écoles d’ingénieurs ?

 

Des questions de gouvernance

Légitimation des ressources /gouvernance ? / quels rapports à l’institution à l’avenir ?

Qui va être le nouveau donneur d’ordre dans le monde du web sémantique où il est nécessaire de comprendre le numérique comme outil d’écriture 

 

 

Terrains de recherche et d'expérimentation futurs

 

Regarder du côté des formes collaboratives / territoires, des centres d’innovation sociale

Frontière maison/école

Porosité entre acteurs : exemple du prof/étudiant

Hackerspace installé au sous-sol d’une entreprise de climatiseurs (Nanterre)

Former les formateurs, profs, médiateurs, parents, politiques…

En revenir à l’observation des usages, notamment pour ne pas assimiler tous les jeunes aux « digital natives » ; partir des pratiques et non pas des dispositifs ; ne pas s’intéresser qu’aux équipements, mais aux usages

Développer des centres de recherche comme Marsouin

Les nouvelles fractures : la dimension identitaire de l’usage, la dimension symbolique des usages, la dimension imaginaire des usages

Les Fab Labs comme objets du « faire »

La socialisation des technologies autour de certains outils (ex : la tablette)

 

Ressources

Travaux de recherche

ARP PREA2K30

ARP Prise : Continuité et rupture sociales 

www.adjectif.net : perméabilité recherche / practiciens

 

Articles et ouvrages

Pierre-Amiel  Giraud (voir le mémoire de M2 Les territoires du libre en Aquitaine) et Fabien Labarthe – autour des communautés actives, fab labs, de l’arrivée de l’imprévu…

Aymeric Lésné – Mémoire de M2 Les Hackers Ingénieux (Mémoire sur les hackers / tiers lieux)

Georges Ritzer – Mcdonaldisation de la société, accessible en ligne en anglais.

Christensen, scénario de l’école à la carte

P. Plantard et M. Trainoir (à paraître) – Contribution à l’anthropologie des usages du numérique (réfléxions épistémologiques et méthodologiques)

Von Hippel sur l’innovation

Serge Tisseron sur les représentations

Barbara Fontar sur les digital natives ( « c’est pas inné »)

 

Autres Références

Petits débrouillards – pôle numérique

Quest to Learn (NY) où les élèves vont apprendre par le jeu

Expérimentation du Club de prévention de Nice

André Giordan – Journées internationales de l’enseignement scientifique

Université de Tous les savoirs - Canal U – conférence en ligne (ex : conf de Stiegler sur émancipation)

Séminaire Marsouin– La société numérique et ses usages

Centre de recherche interdisciplinaire – François Taddei

Etude Futurible : enseignement et formation en 2035 / catalogue d’innovation

 

 

_________

 

 

>> Télécharger la synthèse (.pdf) de l'atelier "Education et nouvelles formes d'apprentissage"

>> Voir la synthèse des autres ateliers du "Connecteur Recherche"

 

 


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8