Connecteur recherche

Connecteur recherche

Favoriser les échanges entre chercheurs et praticiens.


En ce moment

Si vous avez des envies / des besoins, l'appel à connexion est ouvert.

Groupes connexes

Inria & Fing
- Ensci
- Atelier commun
- Culture, médias et numérique
- e inclusion et pratique d'empowerment
- Entreprise numérique
- Mobilité espace

Synthèse collaborative de la session "Ville intelligente, ville légère"

 

>> Télécharger la synthèse (.pdf) de l'atelier "Ville intelligente, ville légère"

>> Voir la synthèse des autres ateliers du "Connecteur Recherche"

 

NB : cette page est en "mode wiki", c'est à dire qu'il est possible à toute personne disposant d'un compte sur ce site ("Se créer un compte" en haut à droite) sur ce site d'y apporter des modification, des commentaires ou d'y poster vos propres notes !


En introduction de la session

 

En introduction à l'atelier "Ville intelligente, ville légère"

Et si l'innovation ascendante et décentralisée était effectivement au cœur de la ville durable... 

La promesse révèle excitation et incertitudes : que devient le rôle de l'aménageur, du transporteur, de l'usager, des collectifs ? Cette vision de la ville peut-elle (vraiment) s'adresser au plus grand nombre ? Les modèles d'affaire seront-ils aussi radicalement différents que l'on veut bien l'entendre ?

Et plus largement : quelles sont les grandes incertitudes et pistes exploratoires à proposer à la Recherche ces prochaines années sur la "ville légère" ?

 

 

 

Intervenants 

Boris Beaude - EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne)

Margot Beauchamp - Assistante de recherche sur la chaire Immobilier et Dvlpt Durable De l’ESSEC 

Sarah Emmerich - Ville Paris / Paris Métropole

Carlos Moreno - INEO / GDF Suez

Cédric Verpeaux - CDC – Ville Durable et investissements d’avenir

 

 

 

Pistes pour la Recherche

 

 

La ville intelligente

Ville numérique et résilience : Quelle résilience du dispositif s’il est construit sur un seul « moyen » ? 

Vulnérabilité d’un système de gestion urbain intégré

Comment donner des capacités de transformation plutôt que d’optimisation de la ville ?

Comment faire en sorte que la ville numérique ne soit pas que data-optimisation-capteurs ? Comment y permettre la sérendipité, la rencontre, le collectif ?

 

La ville ouverte

Comment inciter les acteurs de la ville numérique que sont les citoyens à construire la ville intelligente ? Pour tester des applications, pour en créer, pour crowdsourcer de nouveaux services, ensuite structurés par la ville, etc. ?

Aller vers un Open City Protocole, comme l’Internet à ses origines ? Pour rapprocher la ville des usages, pour permettre le développement de nouveaux services…

Comment la ville peut-elle développer des protocoles pour que le citoyen « écoute la ville » ? 

Quelles médiations dans la smartcity ? Plus on va avoir de services numériques et personnels, plus on aura besoin de la médiation, la transparence seule ne suffit pas.

Avoir des Smart Citizens plus qu’une smart city ; il faut « Restituer l’intelligence sociale dans la ville ».

Des indicateurs de constitution de la ville (des indicateurs de qualité/ performance pour que cela créée de la cohésion, pour pouvoir donner naissance à des services)

La ville légère comme un « app store » très ouvert : il faut absolument qu’il y ait des personnes qui fassent des services, sans quoi les industriels ne peuvent rien faire.

Quid de la participation des citoyens dans la ville et de la majorité silencieuse, alors qu’on parle de « co-production » de la ville ?

 

Les données urbaines

L’internet des objets produira des données massives ; comment ce maillage transforme-t-il nos services ?

Quelle gouvernance des données sur un territoire ? 

Comment donner du sens à toutes ces données qui se multiplient dans la ville, à quoi cela sert, qu’est-ce qu’on en fait ?

Les traces numériques liées au corps

 

Internet et temporalités

Internet contracte l’espace ; il y a du temps réel et plus d’espace

Interface / co-spatialité / emboîtement - Questions d’interspatialité / comment on peut avoir une relation entre ces espaces ? 

 

Les usages

L’immersion en 3D pourrait-elle donner des voies pour concevoir de nouveaux usages en ville ?

Comment penser la ville numérique pour les populations non équipées en smartphones et autres ? Quels écueils éviter ?

Pratiques numériques individuelles VS urbain, public – Comment la ville peut-elle accompagner ces pratiques dont les modalités ne sont pas spécialement prévues pour la ville ? Est-ce qu’il n’y a pas de risque de développer des coûts collectifs importants pour des résultats finalement pas appropriés ?

 

Ville et connexion

Des villes numériques mais à la connexion très faible – comment aller au-delà de cette connexion faible ?

Pourquoi la ville n’est pas un lieu entièrement connecté ? la ville a-t-elle vocation à être opérateur de service téléphonique ? 

Objets connectés « immobiles » VS tout dans le smartphone mobile et personnel ?

Des conflits d’usages à venir en matière de connexion

 

Le mobilier urbain

Un mobilier urbain émettant des informations contextuelles sur la ville

Mobilier urbain vs smartphones / immobiles vs mobiles / commun vs individuel

Se servir du mobilier urbain pour faire remonter de l’information et pour améliorer les services urbains ?

Mobilier urbain : jalonnement dynamique piéton vers les services publics

Le mobilier urbain est un objet dépassé d’avance, mais la ville ne sait pas gérer ça aujourd’hui et en fait sa médiation la plus évidente. Quelles interfaces, quelle ergonomie penser ?  

Polyvalence des espaces et des objets, multi-fonctions (places de stationnement, trottoirs, abribus)

 

Caractéristiques des villes

Tailles des villes et besoins différents : adapter les solutions à chaque territoire, chaque écosystème

Est-ce qu’il y aurait des possibilités de mutualisation de solutions pour plusieurs communes de petite taille ?

Comment rendre le modèle des villes adaptatives, pour que la ville ne soit pas prisonnière de la technologie ?  (« Taxonomie » de la ville)

 

Gouvernance

Comment mener plus intelligemment les partenariats acteurs publics locaux/acteurs privés, quelle gouvernance pour la smartcity ?

Comment gérer la privatisation des espaces ?

La complexité de la ville doit animer tous les acteurs

La « smart city » doit mener à se reposer les questions de stratégie dans la ville. Quels sont mes objectifs et comment je les atteins ?

Dans un contexte de ressources limitées (fonctionnelles, spatiales, énergétiques), comment collecter un certain nombre d’informations et les faire circuler entre plusieurs types d’acteurs pour optimiser l’utilisation des ressources ?

 

Autres sujets :

Comment aborder la question de la mobilité multimodale, comment faire pour que les gens cherchent de l’information multimodale et non plus sur un seul mode ?  

Est-ce qu’il faut aller vers des plate-formes de mobilité plutôt que des services de multimodalité ?

Passer à une économie de la fonctionnalité, où la valeur sera de moins en moins créée par la vente de produits, mais de plus en plus par leur usage

 

 

Terrains de recherche et d'expérimentation futurs

Barcelone, quartier fonctionnant via une économie circulaire, chauffé et refroidi grâce à l’incinération de déchets, au creusement de tunnels et à la mer

Appel à projet Mobilier intelligent de Paris – Trouver un mobilier métropolitain identifiant la métropole.

Le mobilier comme lieu de services numériques, balise

Réseau de télé-centres développés avec la Caisse des Dépôts et des Consignations : quelles seront les externalités positives de ce genre de centre ?

 

 

Ressources

 

Adam Greenfield (risque de mauvais design numérique / ergonomie)

GDF / INEO : exemple de plate-forme d’hypervision des risques 

« Livre Blanc à l’usage des territoires pour la prévention des risques »

 

 

________

 

 

 

>> Télécharger la synthèse (.pdf) de l'atelier "Ville intelligente, ville légère"

>> Voir la synthèse des autres ateliers du "Connecteur Recherche"

 


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8