FuturEduc

FuturEduc

Imaginer l’Ecole pour tous à l’ère numérique


 

 

 

Historique

E.R.A.P: Version

Dernière mise à jour le le 14 octobre 2015 par Marielle Gendron

logo FuturEduc

Veille de projets

éducatifs innovants

 


E.R.A.P est une école alternative primaire publique située en Argentine. Le modèle original de cette école, basé sur le concept de la "spirale dynamique" d'Antonia Nemeth Baumgartner, a été utilisé pour construire plusieurs autres écoles alternatives en Argentine.


 L'école E.R.A.P (Escuela Rural Area Protegida) est une école composée d'une quinzaine d'enfants de 7 à 12 ans. L'école est située sur une aire naturelle protégée de 7 hectares avec un accès au fleuve Rio Negro dans une zone rurale défavorisée. Les bâtiments sont construits en matériaux naturels. Le statut de l'école est publique avec une "gestion sociale", c'est-à-dire co-gérée par les parents des élèves. 

 Le modèle de cette école repose sur 6 caractéristiques principales
1) un petit effectif d'enfants dans une classe multi-niveaux pour garantir une attention à chaque élève et favoriser les travaux de coopération. 
2) une implication importante des parents dans la gestion et la création de l'école afin de donner de la cohérence dans l'éducation des enfants (de la maison à la classe) en offrant notamment des moments de partage et de réflexion sur leurs pratiques. La création de l'école est ainsi à l'initiative des parents. Ils ont pensé son fonctionnement et sa pédagogie en partenariat avec la professeur et le directeur. Ils ont également participé physiquement à la construction des bâtiments et se sont eux qui interviennent pour "réparer" ce qui est cassé. Ils organisent un tour de rôle pour le ménage. Ils délivrent parfois des enseignements aux enfants en fonction de leurs compétences (ex : musicien, ingénieur robotique..). 

3) des méthodes pédagogiques basées sur l'interdisciplinarité des projets, le "learning by doing" et l'utilisation des TICs
Les matières sont divisées en différents "noeuds" :  langue et littérature ; activités physiques ; mathématiques; formation éthique et citoyenne ; sciences sociales; TICs ; sciences naturelles ; arts plastiques et activités manuelles.
Les activités sont enseignées de manière ancrée avec la réalité des enfants afin qu'ils y voient un intérêt et sachent réutiliser ces savoirs. L'apprentissage des TICs   est également au coeur de la pédagogie de l'école : de la création de leur propre jeu vidéo avec le logiciel Scratch à la tenue d'un blog pour y restituer leur apprentissage hebdomadaire sous format numérique. Ils favorisent l'utilisation du transmedia dans les apprentissages. En effet, le numérique est pour eux source d'avenir pour la société car il présenterait des opportunités de communication majeure entre individus que le média du livre ne permettait pas. 

4) école ouverte et entrepreneuriale : intervention d'acteurs de la société civile venant partager leur savoir-faire aux enfants ; l'école revendique son fonctionnement d'entreprise en participant à des projets productifs (ex : du jardinage à la commercialisation d'hamburger veggie en partenariat avec un restaurant) avec deux objectifs, des financements pour l'école et un apprentissage des réalités économiques progressif par les enfants. 

5) l'école est publique et gratuite pour être accessible à tous et assurer une reconnaissance du diplôme délivré.

6) Située dans un environnement naturel, l'enfant bénéficie des externalités positives de la nature sur son organisme et la proximité avec la nature l'aide à mieux l'appréhender, la respecter et également à mieux saisir son interdépendance. La cour de récréation des enfants est un vaste espace naturel. Le fleuve à proximité leur permet de pouvoir se baigner souvent. Ils font régulièrement des balades naturalistes pour explorer la faune et la flore et s'en servir dans leur alimentation/médecine.

Le modèle de cette école est basée sur l'approche philosophique de la spirale dynamique, conceptualisée entre autre par la scientifique Antonia Nemeth Baumgartner. D'après ses recherches en sciences "dures" et "molles", nous entrons dans un nouveau paradigme qui correspond à la compréhension de notre nature humaine et plus globalement de l'univers, grâce à la rencontre de la science avec les connaissances ancestrales indigènes. Après avoir expérimenté pendant plusieurs siècles le paradigme cartésien linéaire, ce nouveau paradigme comprend la vie comme une spirale dynamique où celle-ci est un cycle en perpétuelle évolution. Les discours humains sont "performateurs" tout comme nos cellules peuvent muter dans leur environnement. La conséquence de ce nouveau paradigme est l'adaptation des activités de l'homme avec le fonctionnement de sa nature et de la nature. Ce paradigme fait suite à l'expérimentation du paradigme carthésien linéaire pendant plusieurs siècles. Dans le domaine de l’éducation, cela amène à repenser le processus d’apprentissage : de la transmission verticale du savoir à un apprentissage partant de l’expérience personnelle de l’individu. 

Sources :

vidéo de présentation de l'école : 

Blog de l'école : http://escuelaerap.blogspot.fr

Prezi de présentation de l'école : https://prezi.com/9n30ku9gdf0i/erap-un-modelo-de-escuela-alternativa/
 

En quoi ce projet est-il particulièrement innovant ?
L'école E.R.A.P innove en proposant un modèle d'école soutenable dans son écosystème. L'école est soutenable d'un point de vue environnemental grâce à son fonctionnement à petite échelle et l'utilisation des principes de la permaculture. C'est aussi un modèle économique viable dans un contexte d'endettement des Etats. Gratuite, c'est une école pour tous mêlant populations défavorisées et plus aisées. C'est un modèle qui intègre les parents et fait le lien entre éducation à la maison et à l'école. Enfin, le modèle propose un équilibre de développement de l'élève dans son environnement naturel tout en apprenant les codes technologiques pour se connecter au reste du monde.

Qu’est-ce que le projet change dans l’expérience vécue des élèves ?
Ce projet en envisageant l'apprentissage comme un phénomène dynamique aussi bien intérieur à l'enfant, qu'extérieur, s'attache à satisfaire les besoins de l'enfant (en soleil, mobilité, émotionnel, attention par le professeur) grâce à un environnement adapté et un suivi personnalisé. Cela se traduit aussi dans son expérience de l'apprentissage qui passe par la réalisation de projets interdisciplinaires avec un ancrage directe avec son environnement. Ses connaissances des technologies sont également avancées.

Qu’est-ce que le projet change dans l’expérience vécue des enseignants ?
L'enseignant n'a plus la position d'un transmetteur de la connaissance mais plutôt un designer de projet et coach du suivi personnalisé de chaque élève. Par ailleurs, il travaille en équipe avec les parents sur les projets à développer. Il est également investi dans le fonctionnement de l'école d'un point de vue économique et logistique.

Qu’est-ce que le projet change dans l’expérience vécue d’autres acteurs (lesquels) ?
 Ce projet change dans l'expérience vécue par les parents qui prennent totalement la responsabilité de l'éducation de leur enfant en participant à l'organisation de l'école. Cela change aussi dans l'expérience vécue par les acteurs de la société civile, l'école n'est plus fermée et les ponts entre école et société civile sont plus nombreux. Par ailleurs, les échanges de l'école avec les membres de la communauté indigène locale (indiens mapuche) permet de recréer du dialogue et refaire du lien avec les connaissances ancestrales indigènes. Enfin, cela change dans l'expérience vécue par l'Etat qui n'a plus la prise en charge totale de l'école, une solution dans le contexte des gouvernements endettés de nombreux pays du Nord et du Sud.

 

 

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8