Questions Numériques éditions antérieures

Questions Numériques éditions antérieures


>> Édition en cours <<
Questions numériques 2016-2017

THINK SMALL


La puissance transformatrice
de la petite échelle

 

Le numérique distribue-t-il du pouvoir au plus grand nombre ou renforce-t-il le pouvoir de quelques-uns?: Version

Description courte

En rendant accessible l'information au plus grand nombre, en favorisant les échanges horizontaux et la libre expression, en abaissant les barrières à l'innovation, l'internet bousculerait les rapports sociaux et économiques traditionnels. Mais derrière l'arbre de "l'empowerment", la forêt est obscure : le numérique ne distribue t-il pas du pouvoir d'abord à ceux qui en ont déjà ? Le prix à payer n'est il pas élevé en terme de captation de valeur, de nouveaux embarras, de nouvelles injonctions ? Une distribution équitable est-elle souhaitable et possible ?

Description

Acteurs

  • Les journalistes citoyens et blogueurs qui incitent et proposent des outils d'expression
  • Les lanceurs d'alertes qui utilisent l'internet comme caisse de résonnance
  • Les activistes comme Anonymous ou Wikileaks qui prônent la transparence et l'asymétrie totale
  • Les autorités en charge de la sécurité public : police, sécurité extérieure, défense... dont les pratiques opaques sont aujourd'hui mises en lumière
  • Les collectivités territoriales pro-actives pour prévenir de nouvelles "fractures" au fur et à mesure que les outils techniques se complexifient
  • Les strucures actives dans l'e-inclusion, dont les missions et le champ d'action s'étend (numérique, data, fabrication personnelle...)
  • Les grands plateformes du web social qui captent une grosse partie de la valeur produite par les individus
  • Les chercheurs en sciences humaines et sociales, qui observent les "effets externes" : enfermements, prédation, surcharge cognitive, renforcements des asymétries,...
  • Les communautés du libre et leurs différentes branches
  • Les "gourous" de l'internet, qui formulent des promesses fortes (Chris Anderson, J. Rifkin, Neil Gershenfeld...)

Dates clefs

  • 1996 : Déclaration d'indépendance du cyberespace : John Perry Barlow
  • 2002 : Manifeste de Porto Alegre qui promeut le "droit à l'information" et développent de nombreuses pratiques collaboratives
  • 2008 10 avril : le Parlement européen adopte une résolution qui engage les États membres à « éviter l'adoption de mesures allant à l'encontre des droits de l'homme, des droits civiques et des principes de proportionnalité, d'efficacité et d'effet dissuasif, telles que l'interruption de l'accès à l'Internet »
  • 2010 : Publication des "War Logs" et "Cablegate" par Wikileaks
  • 2010 : la stratégie européenne «Europe 2020 », parle d'« Enhancing eSkills » sur les volets liés à l'inclusion numérique
  • 2011 : octobre : Proposition de loi SOPA (Stop Online Piracy Act) fragilisant les échanges sur le réseau.
  • 2012 : Attaques d'Anonymous contre des sites (Universal, RIAA, Hadopi...) pour protester contre la fermeture de Megaupload
  • 2013 : Affaire PRISM, écoutes massives conduites par la NSA

Références

  • Dominique Cardon, "La démocratie internet"
  • Jeremie Rifkin, "la 3e révolution industrielle"
  • Chris Anderson, "Makers: The New Industrial Revolution"
  • Nicolas Colin, Henry Verdier, "L'äge de la multitude"
  • Hubert Guillaud et Daniel Kaplan, "Vouloir un Web coopératif", 2006, http://www.internetactu.net/2008/06/27/vouloir-un-web-cooperatif/

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8