• Groupes
  • Modèle économique et gouvernance, principes d'action et éthique collaborative
Modèle économique et gouvernance, principes d'action et éthique collaborative

Modèle économique et gouvernance, principes d'action et éthique collaborative

CHANTIER TRANSVERSAL - PRINCIPES D'ACTION ET ETHIQUE COLLABORATIVE DE LIENS


Modèle économique et gouvernance, principes d'action et éthique collaborative

Description:

Le projet Liens souhaite mettre en place les conditions nécessaires à la collaboration entre les territoires, les entreprises et plus particulièrement entre les acteurs des technologies et du social.

Collaboration qui permettra de faire travailler ces acteurs autour d'une ambition commune qui est de faire émerger des projets concrets face à des problématiques sociales fortes.


Un certain nombre de principes d'actions du projet LIENS sont aujourd'hui inscrits dans un manifesto partagé avec le comité de pilotage à date (13 têtes de réseau)
1) Diagnostic et repérage des besoins : Les besoins sociaux comme point de départ.
2) Organisation de la collaboration :
Hybridation.. Au cœur de métiers des acteurs et tirer partie au mieux des ressources distinctives de chacun.
Coopétition. Dans cette économie, l’innovation doit être libre, ouverte, transparente et s’inscrire dans un cadre d’écosystème.
Converger pour entreprendre autrement.
3) Évaluation : Impact et changement d'échelle.
4) Création de valeur.Nous croyons que la création de valeur n’est pas qu’économique, elle est aussi sociale et sociétale.

Au delà de ce manifesto, une éthique collaborative des projets semble indispensable:

  • Respecter des principes éthiques de transparence, de collaboration, de partage de valeur créée, de logique de profit raisonnable et équitable.
  • Respect des principes d'éthiques de transparence, de collaboration, de partage de valeur créée, de logique de profit raisonnable et équitable.
  • L'apprendre à travailler ensemble en pratiquant l’écoute additive (construire sur les idées des autres, critiquer constructivement, ne pas censurer) semble être la bonne voie pour réussir cette collaboration
  • Se mettre au service des acteurs de terrain dans une logique de hiérarchie inversée: coordinateur du projet, animateurs, community managers, leaders des clusters…
  • Le partage des ressources (moyens, compétences, carnet d’adresse, etc.) et la mise à disposition de tout ce qui peut améliorer le bien-être social est un élément fondamental à la création de ce bien commun.

LIENS lui même en tant que projet, doit être exemplaire dans sa gouvernance, son modèle économique, son approche collaborative et entrepreneuriale. Sa capacité à stimuler et accompagner des porteurs de projets et écosystèmes, à créer communauté, à évaluer, financer et "labelliser" des projets est directement liée à l'adhésion aux principes fondateurs et à sa mise en pratique dans le temps.

Liens et les projets issus de Liens reposent sur une production collaborative et en écosystèmes. Une forme d'économie de la contribution sera nécessaire pour permettre la mise en œuvre opérationnelle de cette production.


Le projet LIENS (mais aussi l’ensemble des projets qui sortiront de LIENS) devront répondre à des éléments structurants :

  • Trouver un modèle économique durable
  • Des services et des produits déployables à grande échelle et mutualisables.
  • Une logique d'amorçage à mettre en œuvre pour financer l'incubation.
  • Un focus sur l'évaluation en continue de la performance sociale garant du modèle économique
  • Des règles claires et partagés au sein de l'écosystème sur l'allocation du surplus du modèle économique

En effet construire des solutions innovantes face à des problématiques si diverses et complexes nécessite une mise en commun de compétences et d’expertises d’acteurs impliqués dans l’innovation.
L’enjeu qui en découle est de pouvoir valoriser les contributions qui permettent cette co-conception dans un modèle économique rentable

Ainsi nous devons dans ce projet réussir ensemble à déterminer le modèle de gouvernance et le modèle économique de Liens pour que chacun puisse se positionner et jouer son rôle.
Cela nécessite de pouvoir :

  • Comprendre l’organisation générale du projet et son plan de développement dans cette phase de conception.
  • Faire partie de collèges, d’instances représentatives afin de participer aux choix orientations du projet.
  • Se positionner sur certaines parties (bloc, tâches) du projet selon ses compétences et ses souhaits.
  • Réussir à entrer dans l’action collaborative, à s’impliquer dans les tâches et projets internes à LIENS.
  • Et aux travers de toutes ces contributions, trouver un mode de valorisation et de financement des actions.
Responsables

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8