ReFaire : nouvelles pratiques, nouvelles fabriques

ReFaire : nouvelles pratiques, nouvelles fabriques

Une expédition de la Fing en 2012-2013


Handmade, une rencontre makers / artisans / innovateurs / hackers durant le Festival FutureEverything

Nous étions du 16 au 19 mai à Manchester pour assister à la conférence FutureEverything dédiée aux cultures numériques, artistiques et musicales. Si la conférence avait son lot classique de présentations, ateliers et une rencontre parallèle du réseau européen des Fab Labs, elle accueillait le samedi dans un lieu atypique, une "foire" de "makers" à la croisée numérique et "faire-soi même". Cette foire donnait l'occasion aux "makers" de présenter leur travaux pour en montrer une diversité et créativité étonnantes. 

Sur la vingtaine de stands présents, au moins 1/4 étaient équipés de machines à commande numérique de type découpe laser, petite fraiseuse ou découpe vinyl. Les participants pouvaient repartir avec des objets customisés, sacs, maquettes de bâtiments de la ville de Manchester  ou des "papillons" uniques générés par un algorithme. 

Les stands accueillaient aussi plusieurs maker/hacker/bricoleur de la communauté locale. L'équipe de Polargraph présentait une machine à commande numérique de son cru capable de reproduire des dessins sur de grandes surfaces verticales via l'utilisation d'une nacelle suspendue et actionnée par deux moteurs. Pour ses créateurs, cette machine permet de retrouver de la tangibilité que le numérique aurait occulté ces dernières années. Le projet est open source et documenté sur instructables 

image

Jim MacArthur présentait une étonnante machine mécanique basée sur les idées d'Alan Turing capable de réaliser des calculs mathématiques. Jim nous indiquait qu'il disposait par ailleurs, d'un autre prototype dans son garage fonctionnant à la vapeur, nous étions bien à Manchester...

Stuart Dunbar présentait et permettait d'utiliser un instrument de musique mécanique avec détecteur de mouvement pour changer de note et créer des mélodies sans avoir à toucher quoi que ce soit. Ce n'était pas le seul instrument de musique original, un SpoonDuino ainsi qu'un "RFID sequencer", un séquenceur musical à base de badges RFID, étaient présentés par Mike Cook, un ancien professeur de physique.

image

A la croisée art et technologie, Minka Stoyanova présentait KaKy, une collaboration avec Kyle Channing Smith. Le duo utilise des médias traditionnels (et nouveaux) pour réfléchir à des questions de communication, de relation sociale, etc. Par exemple une écharppe dont les mailles "éncodaient" de l'information en morse. Ci-dessous une courte vidéo présentant leur travail : 

Kate Sicchio et Camille Baker sont respectivement chorégraphe et artiste numérique, ensemble, elles utilisent l'artisanat et les techniques numériques pour explorer les nouveaux états du corps. A travers l'utilisation de capteurs "biologiques", et des outils DIY, elles examinent le "code du corps" pour le rentre "intelligent", interactif, et le transformer en terrain de jeux. 
Dans son projet "Teaquilibrium", Andrew Black s'est intéressé à la consommation électrique temps réel de la Grande Bretagne. Cet objet d'inspiration steampunk, permet de connaître le meilleur moment pour faire du thé. Il rend visible le niveau de consommation électrique global.
On trouvait également dans cette exposition, quelques "start ups" issues de la scène makers dont les créateurs de Paper Apps. L'agence Uniform  travaille sur une encre électronique peu chère et facilement productible. Ils présentaient The Listening Post, un poster "cliquable" présentant les concerts du mois dans la ville de Manchester et permettant d'en écouter quelques extraits.
Une fête de makers ne pouvait oublier l'atelier tricotage, qui est d'ailleurs tout a fait à son aise dans cet environnement de "geeks". 
image

Nous avons été supris de la qualité des projets présentés, en majorité issus de l'écosytème local. Mais c'est surtout le public qui nous a surpris, nous n'étions pas en présence de "geeks" et autres espèces proche, mais de familles avec enfants, de retraités, etc. En juillet s'organisera une MakerFaire cette fois sous l'égide du magasine Make, une évènement à ne pas manquer pour ceux qui se rendraient en Grande Bretagne pour leurs vacances.  

Fabien Eychenne

Fabien Eychenne

A propos de moi

Fabien Eychenne, 31 ans, a rejoint la Fing en 2005 en tant que Chef de Projet. Il a notamment animé un réseau d'expérimentateur d'ENT, conduit l'étude Musique &...

Commentaires


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks