Innovation monétaire

Innovation monétaire

Quelles innovations pourraient être pertinentes en terme de monnaies et de monnaies complémentaires.



Groupe archivé

Articles connexes

Piste n°2 - Des indicateurs non mesurables

Piste n°2 - Des indicateurs non mesurables

Version du mercredi 18 janvier 2012 Points...
Connaissez-vous Bitcoin? (MAJ)

Connaissez-vous Bitcoin? (MAJ)

BitCoin est un ambitieux projet de monnaie...
Notions de base - Annexe 2 - Favoriser un comportement

Notions de base - Annexe 2 - Favoriser un comportement

Version du vendredi 27 janvier 2012 Points...

Piste n°1 - Multiplier les indicateurs

Points importants :

  • Une activité d’échange ou encore les comportements au cours de cette activité permettent de définir différents indicateurs qui offrrent la possibilité de prendre des décisions mieux informées 

  • Il est possible d’utiliser plusieurs indicateurs issus d’une activité pour multipler les critères de choix afin de servir à une autre activité voire de faciliter l’activité même dont sont issus les indicateurs 

  • Ces indicateurs pourraient également inclure des éléments qui ne sont pas issus directement d’une évaluation de l’activité mais de ses conséquences (sur l’environnement, sur l’impact social global…) 

La monnaie comme indicateur de valeur

Une des fonctions traditionnelles de la monnaie est de servir “d’unité de compte” c’est à dire de servir d’étalon pour la mesure dans les échanges. Le groupe sur l’innovation monétaire de la Fing a rebatisé cette fonction “indicateur de valeur1” afin de montrer les limites de la monnaie comme étalon (la valeur de la monnaie étant fluctuante, elle autorise des mesures qui évoluent avec le temps. Pour faire un parallèle avec une autre unité de mesure, cela reviendrait à mesurer une longueur avec un “mètre élastique”). Par ailleurs, cette nouvelle formulation indique que la monnaie constate la valeur plutôt que de la définir et pousse à devoir mieux définir le type de valeur concernée (traditionnellement, les monnaies mesurent plutôt la valeur d’échange des biens et services) et le processus qui conduit à constater une valeur.

 

Quand on parle de valeur, une première distinction importante se situe entre les deux grands régimes de la valeur : la valeur des êtres et de leurs actions et la valeur des biens et services qu’ils échangent2. Si la comptabilité des échanges de biens et services permet d’obtenir certains indicateurs utiles sur les êtres et les organisations (par exemple leur richesse ou leur endettement), ceux-ci peuvent également présenter un danger de s’intéresser à leur valeur potentielle et donc de spéculer sur les êtres et les organisations, les transformant ainsi en objets qui pourraient être achetés ou vendus3. Nous nous concentrerons cependant dans cette première fiche uniquement sur la façon de rendre visible le maximum d’indications sur les êtres et organisations d’un coté et sur les biens et services échangés de l’autre4.

 

Cette piste d’action s’intéresse à la possibilité de multiplier les indicateurs à la fois dans les mécanismes de type monétaire d’échange de biens et de services (deuxième régime de la valeur) mais aussi dans les autres mécanismes qui permettent d’évaluer des comportements (premier régime de la valeur). Ces indicateurs peuvent être issus de la comptabilité des échanges mais nous verrons également comment prendre en compte d’autres indicateurs “externes”.

Mettre de la comptabilité dans l’indicateur

La comptabilitéest une discipline pratique consistant à répertorier et enregistrer les données chiffrées permettant de refléter et de qualifier - pour un agent ou une entité - aussi bien l'ampleur de son activité économique que ses conséquences sur l'inventaire de son patrimoine5.

 

Une première approche consiste donc à ne pas se limiter à l’indicateur de valeur d’échange donné par une monnaie mais à extraire certaines données de la comptabilité pour les rendre visibles dans l’échange. Les deux exempes suivants correspondent à des régimes de valeur différents :

  • Sur l’échange des biens et service, le Moniba6 s’intéresse non seulement aux formations échangées (1 Moniba = 1 formation de quelques heures faite à une autre personne) mais également au nombre de formations reçues et données d’un nombre de personnes différentes. L’échange de formations entre les membres d’une communauté permet donc de construire cet indicateur de comportement pour identifier par exemple les personnes auxquelles il est le plus rentable d’offrir des bourses pour cette fois, des formations professionnelles et diplomantes (elles ont appris à apprendre et diffusent naturellement aux autres le savoir qu’elles ont reçu). 
  • Sur les comportements des personnes, Tinkuy.fr7 s’intéresse à plusieurs types de participation (proposer des solutions, parainner des amis, compléter son profil, évaluer des produits) dans différents domaines (alimentation, santé/bien-être, mode/idées de cadeaux, transport/voyages, maison/jardin, sport/loisir/culture). Cet indicateur permet d’obtenir des contreparties dans les 6 domaines proposés (donnant l’équivalent de 6 monnaies affectées à un domaine), mais aussi fabrique un indicateur multiple de réputation dans ces domaines qui servira de support pour la mise en place d’une monnaie d’échange d’expertise, cette fois entre les membres de la communauté. 

 

Le premier exemple part d’une monnaie d’échange entre les membres d’une communauté pour fabriquer un indicateur de comportement tandis que le deuxième à l’inverse, part d’un indicateur multiple de comportement pour servir de base par la suite aux échanges aux sein de la communauté. Un indicateur permet de prendre des décisions mieux informées. Dans les deux cas, on peut noter que l’indicateur multiple est d’abord construit et ne sert que dans un deuxième temps pour une autre activité (pour l’attribution de bourses de formation ou pour servir d’indicateur d’expertise dans différents domaines). Serait-il possible (voir souhaitable) d’avoir un indicateur multiple qui serve à faciliter l’activité même qu’il évalue tout en conservant la séparation entre la valeur des êtres et la valeur des choses ? Cela pourrait être le cas d’un indicateur de comportement qui permette de renforcer certains comportements.

 

La représentation de l’indicateur multiplenécessite un travail de design pour la rendre accessible facilement et cvhoisir soigneusement les signes qu’il porte8. Il faut surement qu’une telle représentation ne permette pas la consolidation des différents indicateurs pour éviter de rendre le critère de choix unique9.

Etendre la notion de comptabilité

Les indicateurs présentés ci-dessus sont issus d’une activité (dans les deux exemples cités : échanges de formation ou participation sur une plate-forme en ligne). Ils ne prennent pas en compte tous les éléments externes à cette activité. Dans le cas des échanges économiques traditionnels on parle “d’externalités”. C’est ainsi que les comptabilités ne prennent pas en compte habituellement l’impact sur l’environnement ou encore que le Produit Interieur Brut se développe en cas d’accidents ou de catastrophes (grâce à l’activité économique induite pour soigner les gens ou enterrer les morts…).

 

Dans le cadre de la comptabilité des activités économiques, plusieurs tentatives ont été faites pour y inclure d’autre types d’indicateurs, non directement issus de l’échange économique. C’est le cas par exemple du Retour Social sur Investissement (SROI)10 inventé et initialement mis en pratique aux Etat-Unis. La Comptabilité Universelle11 étend cette notion en cherchant à intégrer d’autres indicateurs que le crédit et le débit sur les différents comptes.

 

Une telle approche pourrait également être utilisée pour étendre les indicateurs utilisés dans d’autres mécanismes de type monétaire ou dans des indicateurs de comportement. Cela permettrait d’ajouter différents d’indicateurs issus non plus directement de l’activité initiale mais indirectement en prenant en compte les conséquences de l’activité. Par exemple :

  • L’impact social global12 
  • L’impact sur l’environnement  

  • Le coût de mise en place du système de facilitation13 
  • Le risque d’opportunisme14  
  • Le niveau de confiance dans le système mis en place15 (un indicateur probablement non mesurable16) 
Le choix des indicateurs qui seront choisis sera révélateur du récit que nous souhaiterons construire pour nous adapter à la nouvelle réalité17.

1 Voir : notions de base sur l’innovation monétaire

2 Voir : Laurent Gille : les différents régimes de la valeur

3 Voir la piste d’action n°4 : “articuler indicateurs et monnaies pour rendre difficile la spéculation”

4 Voir notions de base annexe 5 : la question de la transparence – bitcoin versus metacurrency

5 http://fr.wikipedia.org/wiki/Comptabilit%C3%A9_%28homonymie%29

6 Voir piste 4 annexe 2 : l’exemple du Moniba

7 Voir piste 1 annexe 1 : Tinkuy.fr, des indicateurs multiples de participation

8 Voir Clarisse Herrenschmidt : les signes de la monnaie

9 Voir le conseil de Michel Viellard, dans la piste 1 annexe 2 : la comptabilité universelle pour prendre en compte d’autres aspects de l’entreprise

10 Voir notions de base annexe 12 : le retour social sur investissement

11 Voir piste n°1 annexe 2 : la comptabilité universelle pour prendre en compte d’autres aspects de l’entreprise

12 Voir piste n°3 annexe 1 : l’Escubo, une monnaie de récompense indexée sur l’action collective

13 Voir notions de base annexe 2 : gagner de l’argent en mettant en place une monnaie

14 Voir notions de base annexe 3 : détournements et sécurité

15 Voir notions de base annexe 4  : nouvelles approches de la confiance numérique

16 Voir piste n°2 : des monnaies non mesurables polur prendre en compte certains échanges humains tels que la confiance ou l’estime

17 Voir : Patrick Viveret : préparer le jour d’après

 

Fabien Eychenne

Fabien Eychenne

A propos de moi

Fabien Eychenne, 31 ans, a rejoint la Fing en 2005 en tant que Chef de Projet. Il a notamment animé un réseau d'expérimentateur d'ENT, conduit l'étude Musique &...


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks