Open Data

Open Data

Ouvrir les données et après ?


Articles connexes

Les données des entreprises

Les données des entreprises

Le 5 octobre se tenait la 3e rencontre du groupe...
Communauté urbaine de Bordeaux - Ateliers Citélabo

Communauté urbaine de Bordeaux - Ateliers Citélabo

La Fing anime une série de 3 ateliers de...

Quelles sont les données publiques régionales ?

Régions de FranceDans la perspective de cataloguer les données publiques, les questions des données publiques produites par les régions françaises est essentielle. Il demeure qu’une partie des données qui concernent les régions ne sont pas produites ou supervisées par cette administration.

En effet, comme on peut le voir sur l'annuaire des données publiques françaises de Data Publica, la plus grande partie des données faisant références aux régions sont produite par d’autres organisme, tel que l’INSEE, le Service de l’observation et des statistiques (SOeS, http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/, etc. Le seul jeu de donnée dans l’annuaire de Data Publica provient du Conseil Régional Rhône Alpes avec la liste des comités et ligues de sport et loisirs dans la région Rhône Alpes (lien).

 

Pourquoi n’y a-t-il pas plus de données produites par les régions ? Quelle sont d’ailleurs les principales données qu’elles produisent ?

Si vous avez d’autres pistes sur les données publiques régionales, je suis preneur. Je rajouterais ici même mes avancées sur la question. 

 

Sylvain Maire

Sylvain Maire

A propos de moi

Usages urbains innovants, accès aux services essentiels, innovation pour le...

Commentaires

  • Michel Briand le 28 avril 2011

    En Bretagne, les collectivités adhérentes au syndicat mégalis lui ont confié une ortophotographie avec la possibilité explicite d'une réutilisation des données demandée par Brest, Rennes et la région. 

    Ainsi les données photographiques précises pourront être rendus publiques et réutilisables comme nous le pratiquons déjà sur Brest Métropole Océane. Ici ce sera chque collectivité destinataire qui validera l'ouvertiure de ses données.

    Mais au moins c'est explicitement prévu au départ et mis en oeuvre par plusieurs des agglomérations betonnes en espérant que les autres s'impliqueront dans ce mouvement.

     

    A noter aussi que le poratil géobretagne affiche la carte OSM de la bertagne comme carte par défaut maintenant :

    http://geobretagne.fr/mapfishapp/

     

    Para ailleurs une prochaine réunion du bureau de Megalis va examiner la possiblité d'un entrepôt de données régional à l'image de ce que Rennes a entrepris.

  • Gilles P le 28 avril 2011

    Il y a toutes les données détenues par les Observatoires régionaux de la santé, ces derniers font payer aux communes leur usage quand elles veulent des données détaillées par quartier par exemple. Pour les données régionales, il faudrait aussi penser à ajouter les sociétés d'économie mixte qu'elles possèdent (où elles sont majoritaires). Et là c'est très variable selon les régions.

  • Vincent Sterlanges le 25 juillet 2011

    @Gilles

    Les observatoires régionaux de la santé sont en grande majorité des associations financées à hauteur de 40% par l'État et à hauteur de 20% par les conseils régionaux (source :  http://www.fnors.org/fnors/ors/Ors.htm). La mise à disposition des données collectées par ces "satellites" peut s'avérer problématique, surtout lorsqu'ils sont co-financés par plusieurs acteurs. Par ailleurs, si les ORS réalisent de nombreuses enquêtes, ils retraitent et analysent également des données collectés par d'autres acteurs, en particulier les agences régionales de santé (ASH). L'irruption de ces nouveaux acteurs dans le paysage a pu mettre à mal les partenariats antérieurs...


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8