MesInfos

MesInfos

Une expérimentation de la Fing autour du partage et de la ré-utilisation des données personnelles


En ce moment sur "MesInfos"

> Le projet continue, venez le suivre sur le site Mesinfos !

 image 

Articles connexes

L’internet des objets, quelles menaces pour nos données personnelles ?

Fréquemment cité comme l’une des explications de l’augmentation exponentielle du volume de données créées, le marché de l’internet des objets fut un sujet de débat lors de la conférence MyData 2016. Un marché en plein essor qui, au travers des « wearables » (bracelets, montres, trackers d’activité, etc), multiplie les points de contact et additionne les traces numériques laissées par les individus.

Tout en évitant de tomber dans les travers d’un scepticisme abusif, les différents intervenants se sont appliqués à sensibiliser leur auditoire quant à l’absence de dispositifs encadrant les données récoltées par la majorité des objets connectés.

Au travers de divers exemples, ils ont ainsi mis en exergue l’une des problématiques récurrentes liée aux données personnelles, à savoir : comment garantir aux individus le contrôle de leurs données, de leur production jusqu’aux traitements finaux ? Comment éviter une transmission automatique de données à des fins commerciales, sans accords préalables des individus ?

Afin de montrer les potentielles dérives de l’IoT, Sachin Lodha, chercheur au sein de Tata Consultancy Service, développe son argumentaire en se concentrant sur les enjeux concernant les voitures connectées, avec pour accroche « is your car spying you ? ».

En se basant sur les données de localisation transmises par votre voiture et en analysant leurs fréquences, Sachin Lodha explique combien il était facile pour un tiers de connaître, non seulement vos déplacements quotidiens, mais également votre cercle d’amis.

sddsqdsq

Les boutons connectés Amazon Dash furent également pris pour exemple, des boutons qui en un clic vous permettent de commander un pack d’eau, des lames de rasoir, du liquide vaisselle, etc. Chaque clic matérialisant un acte d’achat, l’entreprise ne vend donc pas uniquement ses boutons pour le service rendu, le fameux « one clic buying », mais aussi pour collecter et analyser les données personnelles de ses consommateurs.

dash_button_1

Afin de palier à ce problème, le concept de « consentement en temps réel » a été abordé, avec comme principe la mise en place d’un système qui demanderait à l’individu une autorisation de transmission de ses données tout en lui expliquant le traitement visé. Libre alors à ce dernier d’accepter ou non le livrer ses données aux tiers mentionnés.

Enfin, le stockage des données par les individus et non plus par les fournisseurs de services a été l’approche la plus plébiscitée par les intervenants, une vision qui est non sans rappeler celle du projet pilote MesInfos et d’autres initiatives allant dans le même sens, présentées durant MyData, telles que les plateformes Meeco ou Digi.me




Article importé: http://mesinfos.fing.org/linternet-des-objets-quelles-menaces-pour-nos-donnees-personnelles/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=linternet-des-objets-quelles-menaces-pour-nos-donnees-personnelles
Par: Tristan Ballé
Publié: October 14, 2016, 11:27 am


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks