FuturEduc

FuturEduc

Imaginer l’Ecole pour tous à l’ère numérique


 

 

 

Articles connexes

Les visions partagées par les groupes Canada, France et Suisse

Les visions partagées par les groupes Canada, France et Suisse

Les groupes Canada, France et Suisse, composés de...
Vision Partagée 1 : L’école engageante et ouverte

Vision Partagée 1 : L’école engageante et ouverte

Quoi L’école n’est plus un sanctuaire mais...
Vision Partagée 2 : l'école de l'autonomie

Vision Partagée 2 : l'école de l'autonomie

VisionLe système éducatif proposé fournit à...

Vision Partagée 3 : le lycée à la mesure des élèves

Projet présenté par le groupe Canada

Quoi
Les lycéens assistés de leurs professeurs, décident ensemble de leurs parcours.

Dans les paramètres imposés par le ministère de l’Éducation, les projets proposés doivent inclure du financement participatif. Ce financement participatif pourrait servir à soutenir un projet de nature personnelle que chaque élève devra réaliser pendant son parcours.

Pourquoi
Le temps revêt une importance capitale pour eux et ils ne veulent plus en perdre dans des cours où ils n’apprennent pas suffisamment, condamnés à suivre la cadence du groupe.

Comment
Ils proposent qu’une part de leurs apprentissages, particulièrement ceux qui concernent l’acquisition de connaissances, soient faits en ligne, par l'entremise du numérique.
Ils souhaitent également pouvoir apprendre davantage dans les matières où ils sont plus avancés et consacrer plus de temps avec les enseignants des matières pour lesquelles ils ont de la difficulté. Ils aimeraient également pouvoir suivre des cours qui ne se donnent pas au secondaire: astronomie, physique quantique, sociologie et psychologie, entre autres.

 

 Eléments du "système école"
Que se passe-t-il ?
Cursus/ programme
  • socle commun à son rythme
  • savoirs en fonction de la demande : astronomie, physique quantite,....
Espace(s) d’apprentissage
  • un espace de publication/partage de l’élève : ses productions, ses compétences acquises, ses évaluations, sa capacité à communiquer cela...
  • dissémination des espaces d’apprentissages
Evaluation des élèves
  • les acquis sont évalués au fur et à mesure (fin des “classes-niveaux”)
  • VAE(Validation des Acquis de l’Expérience) pour tous
  • Badges qui évaluent tant les savoirs, que les savoir-faire
Temps

 

  • “vraie” formation tout au long de la vie
  • rythme personnel sur le temps long

 

 
Organisation /gouvernance/ pilotage

  • le ministère dédié à l’éducation s’occupe plutôt de logistique, RH, et du socle commun (lire, écrire, compter, pas de grand “comité de programme”)
  • nouvel acteur spécialisé apparaît : certifieur de certificat (besoin de standards)
  • la demande de prof est définie par la demande (pour de vrai, si plus personne ne fait de latin, il n’y a plus de prof de latin),
  • il y a une gestion des matières rares online
  • les établissements fonctionnent en réseau

Comment ce dispositif très concurrentiel produit plus d’égalité des chances ?

Objets pédagogiques
 numériques

  • Badges certifiants
  • Portfolio de compétences
Autres
 
  • Le Chef d’établissement va gérer l’offre et la demande (agenceur, n’a pas le droit de délivrer n’importe que l badge, s’il ne peut lui-même le délivrer, il peut éventuellement passer un contrat avec un tiers susceptible de le délivrer à distance)
  • Les acteurs locaux (publics & privés) vont contribuer à définir une partie des badges

 

Véronique Routin

Véronique Routin

Directrice du développement de la Fing

Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8