FuturEduc

FuturEduc

Imaginer l’Ecole pour tous à l’ère numérique


 

 

Articles connexes

Le maître ignorant - Le lieu du hasard

Le maître ignorant - Le lieu du hasard

Le Hasard : source d’opportunités et booster de...
L'école 99% à distance - Le bus magique

L'école 99% à distance - Le bus magique

Apprendre dans une communauté itinérante par des...
L'école refondée sur les neurosciences  - Bioveille

L'école refondée sur les neurosciences - Bioveille

L'école refondée sur les neurosciences...
Lancement du Workshop FuturEduc avec l'école Boulle et l'ENS Cachan

Lancement du Workshop FuturEduc avec l'école Boulle et l'ENS Cachan

Ce mercredi a été lancé le Workshop FuturEduc...

L'école inversée - Une école saisonnière

Dans le cadre du workshop FuturEduc "Imaginer l'école à l'ère numérique" les étudiants du DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) design produit et les étudiants de l’ENS Cachan préparant l’agrégation d’arts appliqués, ont partagé leur vision de l'école de demain sous forme de scénarios prospectifs.

"Une école saisonnière" est l'un des scénarios de restitution de ce Workshop présenté le 2 octobre à l'école Boulle.

 

Approche

De l'école inversée à l'école saisonnière

Qu’est-ce qu’une école inversée ? S’agit-il d’une école à renverser dans son rapport au temps et à l’espace ? Dans sa construction hiérarchique ?dans la posture de l’apprenant ? Dans ses fonctions fondamentales et périphériques ? Après un exercice de prospective où nous avons poussé ces paradigmes jusqu’à l’extrême, une tendance globale a été relevée : le rejet de l’école comme modèle figé, et non transformable. Les espaces d’enseignement devait se déplacer, s’ouvrir, se combiner, s’inter changer, la temporalité devait sortir du carcan des emplois du temps et du système de niveau pour être plus juste, plus adaptée à chacun. Il s’agissait donc de fabriquer une école ou les repères séculaires soient dépassés au profit d’un système malléable où l’élève est appelé à trouver à son rythme ses propres repères. 

 

Le projet

La structure scolaire dans ses fondements est conçue sur un modèle avant tout stable. C’est le lieu de la discipline, de l’ordre, et en définitive d’une certaine fixité. Si cette statique rassure l’élève et lui offre un certain nombre de repères elle ne laisse que peu de place à l’individualité et le fige dans un format d’étude non discutable. L’école doit être une expérience mouvante organisée selon des rythmes et des espaces ouverts. Elle doit pouvoir se réinventer, être le lieu d’expériences et de déambulations aussi bien physiques qu’intellectuelles. Plutôt que de considérer l’évolution de l’élève à travers le prisme de niveaux, il s’agira d’appréhender son parcours, de l’inviter au voyage.

L’école saisonnière est un modèle supplantant l’emploi du temps par l’édition mensuelle d’une nouvelle cartographie de l’école. Pensée comme une succession d’espaces modulables articulés autour d’une traverse et d’une agora (lieu des rassemblements et espace de rencontre) cette école propose à l’élève non pas un programme mais plutôt un plan de vol à suivre pour mener à bien une expédition dans un espace à découvrir. Ces paysages combinent des espaces d’enseignement fondamentaux et des espaces de déambulations, espaces moins conventionnels et ouverts à des découvertes en tout genre qui peuvent assurer la transition d’un département à l’autre mais aussi apporter dans l’école des compétences externes, constituer des ateliers ou encore des espaces d’inspiration, de relaxation. On peut ainsi y trouver des espaces de fabrication, de projection, de discussion. Les laboratoires et bibliothèques constituent les seuls points fixes dans ces paysages. Tous les autres pôles sont prévu pour se déplacer, être mis plus ou moins en avant selon les paysages mensuels. L’élève doit se présenter à chaque étapes de son voyage et y passer une durée définie pour y valider des acquis.

Le parcours dans l’école passe par plusieurs phases nommées saisons remplaçant l’espace allant du collège au lycée. Elles décrivent à l’évolution de l’élève en 4 temps au sein de l’école entre approche dirigée, d’exploration, d’expédition, puis libre et assimilée. L’élève peut mettre plus ou moins de temps à passer d’une saison à l’autre selon son « agilité ».  

Le tumblr du projet est accessible ici 

Le document de présentation : 

ecolesaisonniere_doc_statique.pdf (ouvrir ecolesaisonniere_doc_statique.pdf, 1.38 M)

 

Laura Anastasio

Laura Anastasio

Designer diplômée de l'école Boulle, Agrégée d'arts appliqués
A propos de moi

Agrégée d'art appliqués, designer de formation, j'accompagne la Fing sur le projet FuturEduc depuis août 2015. J'ai été sensibilisée au numérique et aux nouvelles technologies lors de mon Diplôme...


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks