FuturEduc

FuturEduc

Imaginer l’Ecole pour tous à l’ère numérique


 

 

 

Articles connexes

L'école refondée sur les neurosciences  - Bioveille

L'école refondée sur les neurosciences - Bioveille

L'école refondée sur les neurosciences...
L'école inversée - Une école saisonnière

L'école inversée - Une école saisonnière

Qu’est-ce qu’une école inversée ? S’agit-il d’une...
L'école 99% à distance - Le bus magique

L'école 99% à distance - Le bus magique

Apprendre dans une communauté itinérante par des...
Restitution Workshop FuturEduc "Imaginer l'école à l'ère du numérique"

Restitution Workshop FuturEduc "Imaginer l'école à l'ère du numérique"

 Fin septembre nous avons mené un workshop avec...

Le maître ignorant - Le lieu du hasard

Dans le cadre du workshop FuturEduc "Imaginer l'école à l'ère numérique" les étudiants du DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) design produit et les étudiants de l’ENS Cachan préparant l’agrégation d’arts appliqués, ont partagé leur vision de l'école de demain sous forme de scénarios prospectifs.

"Le lieu du hasard" est l'un des scénarios de restitution de ce Workshop présenté le 2 octobre à l'école Boulle.

 

Approche

Le Hasard : source d’opportunités et booster de curiosité

Actuellement, on pense que l’on ne peut enseigner que ce que l’on maitrise bien. Notre système éducatif est fondé sur le principe d’un professeur, représenté comme le gardien du savoir, qui a en premier lieu la forte responsabilité de transmettre ses connaissances.
Partons de la théorie de Jacotot : « Le maître ignorant est celui qui révèle à l’autre sa capacité de progresser par sa seule intelligence dans la connaissance.»
On place maître et apprenants sur un même niveau d’égalité, tous deux dits « ignorants ».
Le professeur adopte une position d’humilité, il dirige, cadre et soutient l’attention de l’élève en l’amenant à se poser les bonnes questions. Les élèves s’aventurent eux-mêmes à la recherche du savoir, poussés par la curiosité mais aussi l’expérimentation, la recherche et l’attention.

Comme fondement de ce nouveau système : le Hasard.
Ce dernier s’avère être une source d’opportunités pour tous, opportunité d’apprendre quelque chose d’inconnu et d’insoupçonné. Faire face au hasard devient un challenge à relever et l’origine d’une motivation nouvelle. L’école devient un lieu de prise de risque autant pour l’élève que pour le professeur. 

 

Le projet

Le Lieu du Hasard

À l’origine de notre école du futur, un texte engagé : Le Manifeste de L’Ignorance de 2115. Suite à cette prise de conscience, des mesures ont été prises par le gouvernement afin de remanier le système éducatif. Le spectacle, la découverte sont parties intégrantes de la pédagogie défendue par les Ignorants.

Le moyen d’action, celui qui permet de tenir en haleine enfants comme enseignants, sera celui de la génération du hasard.
L’idée est d’exploiter la capacité illimitée de stockage de l’information que représente le numérique et de le retranscrire sous la forme d’une base de donnée intelligente et omnisciente dans tous les domaines : le générateur Alea. Cette interface serait le tireur de dés qui propose aléatoirement un thème de travail, faisant à lui-seul appel à plusieurs disciplines autrefois segmentées.

Différentes activités en lien avec le thème sont alors proposées aux enfants (par exemple la pratique plastique, la découverte du corps, la prise de parole...) et leur permet de développer leurs capacités.
Le hasard reste toutefois modéré puisque le thème appartiendrait à une data contrôlée et limitée à certains sujets, considérés comme pertinents suivant les connaissances que doit acquérir l’élève à son niveau.

Ignorants, les enfants ont la capacité d’oser et de chercher par eux-mêmes.
Notre dispositif fonctionne sur le principe que les enfants essayent, posent des questions, testent et que le maître ignorant est là pour les guider, les pousser à la réflexion mais non pas pour leur donner la solution. Il se doit de créer l’envie, la surprise et la curiosité.

L’intelligence humaine est variée. Elle est aussi variée que toutes les manières que nous avons de percevoir le monde : intellectuellement, abstraitement, visuellement, émotionnellement, esthé- tiquement...
La créativité découle de la mise en relation de ces différentes intelligences, sollicitées grâce à des approches diverses, pluridisciplinaires, comme on le met en place dans Le Lieu du Hasard. Le générateur, en diversifiant les formes d’intelligence auxquelles on fait appel lors des séances à thèmes, mobilise chez les enfants les différentes manières de percevoir la connaissance. Nous proposons une éducation olfactive, sonore, esthétique, émotionnelle, sportive, et abstraite à la fois.

«Il n’y a pas de hasards. Il n’y a que des rendez-vous.» Paul Éluard 

Le manifeste de l'ignorance :

manifestedelignorance.pdf (ouvrir manifestedelignorance.pdf, 86.79 K)

La vidéo de présentation du projet accessible ici ainsi que les documents de présentation : 

Site_LieuduHasard.pdf (ouvrir Site_LieuduHasard.pdf, 2.03 M)

Annexe.pdf (ouvrir Annexe.pdf, 126.00 K)

Laura Anastasio

Laura Anastasio

Designer diplômée de l'école Boulle, Agrégée d'arts appliqués
A propos de moi

Agrégée d'art appliqués, designer de formation, j'accompagne la Fing sur le projet FuturEduc depuis août 2015. J'ai été sensibilisée au numérique et aux nouvelles technologies lors de mon Diplôme...


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks