DigiWork

DigiWork

Repenser la place de l'individu au travail dans une société numérique


image Fil de veille Digiwork

Articles connexes

#Digiwork - Revue de veille du 10 juin

#Digiwork - Revue de veille du 10 juin

Dans notre nouveau rendez-vous hebdomadaire, nous...

Le nouveau programme "Nouvelles pratiques de travail, nouveaux usages de dialogue ?" est sur orbite !

Le nouveau programme "Nouvelles pratiques de travail, nouveaux usages de dialogue ?" est sur orbite !

Par Aurialie Jublin dans le groupe DigiWork le 10 décembre 2014 Commentaires (4)

Le 2 décembre nous organisions à la Fing la 1e réunion du comité de pilotage de la campagne issue du programme Digiwork, « Nouvelles pratiques de travail, nouveaux usages de dialogue ? », avec l’ensemble des partenaires : les entreprises pilotes (EDF, La Poste, Orange), les structures partenaires (Le Travail Redistribué, Fidal, Astrees, Anact, France Stratégie, Fo Cadres, CFDT Cadres).


DS

Voilà près d’un an qu’a émergé, au sein des travaux Digiwork, l’idée de faire évoluer le dialogue social en redéfinissant de nouveaux objets frontières. Le monde du travail fonctionne car il y a de la régulation et de la négociation collective. Or, le numérique transforme les conditions de travail et déstabilise la relation employeur/employé, notamment sur trois éléments clés du contrat de travail :

  • le temps de travail (étalement du travail dans le temps, porosité vie pro/vie privée, sursollicitation, …)
  • le lieu où s’exerce le travail (télétravail, nomadisme, émergence de tiers-lieux, …)
  • le lien de subordination (injonction ou aspiration à l’autonomie, dévoiement du statut auto-entrepreneur …)

Au cours de notre veille, nous avons vu que de nouvelles pratiques de travail émergeaient aussi dans bien d’autres domaines (pratiques collaboratives, partage de compétences, communautés de pratiques, …). Il y a un véritable enjeu à faire exister ces pratiques dans un cadre légal, à les discuter collectivement, à les réguler pour plus d'équité de traitement entre les individus, ou pour éviter de nouveaux risques psycho-sociaux. Or pour cela, il va falloir prendre en compte - peut-être - une nouvelle gestion du temps, le capital cognitif et le capital santé, la trajectoire individuelle, de nouveaux cadres de la confiance, de nouvelles formes de gouvernance, de reconnaissance, …  

Mais au-delà de ces nouveaux objets de dialogue, se pose également la question des modalités de celui-ci. Ne faudrait-il imaginer de nouvelles modalités de mise en discussion collective de ces sujets ? C'est là notre intuition. 

Nous entamons ce programme par un travail de veille. Cette phase va durer jusqu'en mars et vous serez mis prochainement  à contribution pour nous aider à enrichir notre cartographie des nouvelles pratiques de travail : celles qui sont mises en place via des accords traditionnels de négociation collective (accord d’entreprise, de branche, consultation, concertation, charte, …), mais aussi celles qui sortent du cadre, contournent le management ou au contraire se décident en direct avec le manager.

Notre outil de veille est toujours Diigo et vous pouvez retrouver les slides présentées le 2 décembre dans le dossier Fichiers du sous-groupe "Dialogue Social" (nom raccourci, donc imparfait du programme « Nouvelles pratiques de travail, nouveaux usages de dialogue ? », mais bien plus compréhensible que #NPTNUD).

Aurialie Jublin

Aurialie Jublin

Des chiffres et des lettres
A propos de moi

Titulaire d’un DESS Franco-russe de Management et après une 1e expérience de 2 ans dans une SSII franco-russe, je rejoins la Fing en août 2007. Responsable administrative et financière de...

Commentaires

  • Mathieu SAUNIER le 10 décembre 2014

    Bonjour, une petite remarque: quel est le rapport entre le statut d'auto-entrepreneur et "le numérique" ?

  • Aurialie Jublin le 10 décembre 2014

    Le lien entre statut d'auto-entrepreneur et numérique n'est pas évident, en effet, car il est plutôt indirect. Mon exemple sur les auto-entrepreneurs servait plutôt à illustrer la question du lien de subordination. Cependant, un des constats de Digiwork est que le désir d'autonomie (permise notamment par le numérique) + la précarisation des carrières (du fait de l'automatisation croissante, la dématérialisation, la destruction d'emplois, ...) explique la multiplication des statuts d'indépendants et notamment le "succès" du statut d'auto-entrepreneur. Le numérique devient alors utile pour gérer ses réseaux, mettre en avant ses compétences, se faire connaître, ect... 

  • Christian Warocquier le 15 décembre 2014

    Hello,

    Je ne trouve pas les slides promises dans le sous groupe "dialogue social... mais j'ai peut-être raté une étape ?

    Christian W.

  • Aurialie Jublin le 15 décembre 2014

    Bonjour Christian

    Les slides sont ici : http://reseau.fing.org/file/view/160800/slides-de-la-reunion-de-lancement-du-2-decembre-2014 (il faut être membre du sous-groupe Dialogue social, par contre).

    Par ailleurs, nous finalisons le compte-rendu de la réunion du 2 décembre, nous pensons l'envoyer aujourd'hui ou demain, au plus tard.


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks