Campagne Infolab.

Campagne Infolab.

Développer une "culture de la donnée" au service des entreprises et des acteurs du territoire.


Retour sur l'Infolab à Futur en Seine

Retour sur l'Infolab à Futur en Seine

Par Amandine Brugière dans le groupe Campagne Infolab. le 3 octobre 2014

 

Ce sont plus de 30 initiatives de médiation aux données qui ont été présentées pendant 4 jours dans le cadre de Futur en Seine, au sein d’un Infolab éphémère. 

Au 4e étage de la Gaîté Lyrique, la FING a rassemblé des personnes venues de tous horizons : grandes entreprises, start-ups, secteur public, recherche, journalisme…  pour animer des ateliers, des débats et des démonstrations à base de “données”.

image

image

1. Les données, un sujet « montant » 

Le sujet des données occupe un place de plus en plus importante, à l’instar des 400 m2 dédiés à l’Infolab et aux start-ups “data” pendant ce festival (voir la liste des exposants p.15)
 
Les données numériques sont désormais partout : générées de manière exponentielle par l’ensemble des devices électroniques, par les réseaux, par les traces d’usages des internautes, elles constituent une nouvelle empreinte ou expression de la réalité. Chaque jour un peu plus, et sans que nous en ayons toujours conscience, les données numériques transforment nos vies, nos projets. Elles sont à la source d’un très grand nombre de services. 
En cela elles représentent aujourd’hui l’une des grandes opportunités professionnelle comme personnelle, économique, scientifique, sociale et citoyenne. Mais trop peu d’acteurs sont capables d’en tirer pleinement partie et les modalités de médiation ou d’accompagnement des individus à l’exploitation des données ne sont pas assez nombreuses. 
 
Pour répondre à ce manque, lInfolab a été imaginé comme est un espace collaboratif dédié à la compréhension, la manipulation et l’exploration de données. S’adressant à tous les publics, professionnels comme citoyens, l’infolab rassemble des ressources humaines, des savoir-faire utiles pour appréhender les données : compétences, outils, objets connectés, méthodes…
 

image

 

image

2. Penser les médiations aux données

 
Si’ l’on souhaite qu’un plus grand nombre d’acteurs soit en capacité d’exploiter les potentialités des données, alors il faut penser les modalités d’accompagnement à plusieurs niveaux, car : 
 
> les usages des données peuvent aller du plus simple au plus complexe : Sensibiliser à l’univers des données, s’initier aux données, produire et stocker des données, partager des données, rechercher des données, évaluer des données, transformer des données, croiser des données, visualiser des données, comprendre à l’aide des données, informer à l’aide des données, prévoir et décider à l’aide des données, inventer et réaliser des applications ou des services, mettre en débat avec les données
 
> les situations d’usages sont innombrables : professionnelles, citoyennes, publiques, privées, associatives, personnelles, concurrentielles, marchandes, non-marchandes, etc., 
 
> les compétences requises sont nombreuses : information - communication, statistiques, juridiques, mathématiques, design… (voir l’article publié à ce sujet Y a-t-il des compétences Data spécifiques ?).
 
L’infolab s’est ainsi structuré en 3 pôles : 

- Initiation & Formation : espace de sensibilisation et d’acculturation aux données.

- Incubation de projet : espace de rencontre, de partage des savoirs-faires et de réflexion autour d’un projet.

- Débats et création de connaissance : espace de discussion, de concertation, de réflexion et d’échange.

image

 

3. Un Infolab éphémère pour faire vivre des expériences data de toutes sortes
 
Avec l’Infolab - Futur en Seine, l’idée était donc de proposer un espace dédié aux données par le biais d’un lieu de médiation vivant, complet et accessible par tous, favorisant les rencontres et le partage des savoirs-faire et des projets.
 
L’Infolab éphémère a été l’occasion de proposer une variété d’expériences « datas » à vivre et faire vivre, à des publics en tout genre. Autour des 3 pôles de l’Infolab, 29 partenaires ont proposés des ateliers, des démonstrations, des expositions, aussi bien pour des jeunes publics avec des ateliers animés par les Petits Débrouillards ou We Love The Net, que pour des professionnels avec des débats animés par Data Publica, l’Inria, lANACT, ou des citoyens militants, citoyens avec lOKFN France, AlterCarto, les CRIJ, des focus sur les données personnelles avec la CNIL et le projet FING MesInfos, ou les données publiques avec le CG Gironde, la Région Rhône-Alpes, la Communauté urbaine de Bordeaux…

Retrouvez le programme en ligne ici.

Si certains formats d’animations ont déjà été testés auparavant, la majorité des ateliers et débats organisés pendant l’événement ont été spécialement pensés pour l’occasion.

image

image

image

image

image

 

Retrouvez toutes les photos de l’événement ici

Les partenaires

Altercarto, Anact, Alcatel Lucent Bell-Labs, Centre Hubertine Auclert, la Cnil, le Conseil Général 33, la Cantine Numérique Brestoise, la Communauté Urbaine de Bordeaux, Data Publica, Fing Infolab, Fing Mes Infos, la Fonderie, l’association ICI, INSEE, Inria, Libertic, la Mairie De Paris, la ville de Montpellier, OKFN-France, Open Data France, le groupe La Poste, les Petits Débrouillards, la Région Paca, le Réseau Information-Jeunesse de Poitou-Charentes, la Région Rhône-Alpes, la ville et l’agglomération de Rennes, Sciences Manuelles Du Numérique, Snips, Utilisacteur, We Love The Net…

 
 
Une plateforme de ressources partagées infolabs.io
 
Dans une logique d’ouverture et de développement des Infolabs, plusieurs partenaires ont fourni une méthodologie et une description détaillées de leurs ateliers, afin qu’elles puissent être reprises, partagées, améliorées librement par d’autres. Ces fiches sont stockées au sein de la plateforme de ressources partagées : infolabs.io.
Cette base référence déjà plus de 200 outils et méthodologies. Elle est celle de la communauté infolab et se veut collaborative. N’hésitez pas à vous en servir, à le compléter, à le commenter, etc. > http://infolabs.io/ressources
 
Enfin, vous pourrez trouver la charte des Infolabs. Elle est le fruit de plusieurs ateliers avec les participants de la communauté infolab. > http://infolabs.io/content/charte-des-infolabs

Pour contribuer à son évolution ou en discuter des éléments, vous pouvez passer sur l’outil de co-rédaction sur lequel est déposée la charte en cliquant sur ce lien.

 
 
4. La suite de la campagne Infolab
 
Quand verra-t-on de vrais Infolabs ? En fait il en existe déjà : Médiagraph à Nantes développe tout un pan de services de sensibilisation aux données, le CRIJ Poitou-Charentes se définit comme un « infolab orientation », et bientôt le CRIJ Rhône-Alpes, le Conseil Général de Gironde anime un infolab au sein de la collectivité, l’association lyonnaise Altercarto mène des actions autour du partage de données et de leur mise en débat.
 
Peut-être verra-t-on un jour naître des Infolabs avec leur 3 pôles, ou peut-être est-ce par briques que les médiations aux données émergeront, chaque structure, chaque organisation pensant ses modalités d’accompagnement spécifiques. 
Des scénarios sont en cours réflexion.
 
La FING poursuit ses réflexions autour des médiations aux données, par un cahier d’exploration qui consigne l’ensemble des enseignements de la campagne et mène un cycle de formation et d’accompagnement. 
 
La saison 2 se poursuit… Rejoignez-nous ! 
 
Lydie Braham-Borie 
 

 


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks