Campagne Infolab.

Campagne Infolab.

Développer une "culture de la donnée" au service des entreprises et des acteurs du territoire.


Articles connexes

« Adhérents, à vous la parole ! » : retours sur la session Infolab à l'assemblée générale du 21 mai.

L'assemblée générale annuelle se tenait ce 21 mai à l'Échangeur PME. Cette matinée était l'occasion pour les adhérents de découvrir les projets actés et prospectifs, et en particulier la campagne menée par l'équipe Infolab !

Pour engager cette demi-journée, Fabienne Guibé et moi-même présentions la Campagne Infolab dans ses tenants et ses aboutissants. Deux temps successifs de plénière, « Adhérents, à vous la parole ! », s'en sont suivis. Les thèmes de réflexion explorés et les problématiques soulevées ont su esquisser de futurs champs d'action pour l'Infolab.

Retours sur ces contributions...


Lucié Dupré (Région Pays de la Loire) activa la discussion par la question du format des Infolabs sur le territoire : « On se tourne de plus en plus vers les lieux fixes, il peut parfois y avoir une sorte de piège ». L'idée d'une boîte à outils, en tant qu'agent régional de médiations à la donnée, entre les zones rurales et urbaines, a alors été introduite. Celle-ci se positionnerait en facilitatrice plutôt qu'en exploitante. Il s'agirait de repérer les besoins et les réseaux d'acteurs pour que la collectivité devienne une réelle ambassadrice de la méthodologie.

Effectivement, nous n'intervenons pas sur un terrain vierge, la ville vit déjà par elle-même et il est donc indispensable de s'ajuster à chaque contexte. L'entrée thématique s'est révélée de fait et tout au long du dialogue, plus impactante, notamment pour y introduire des associations, et aller donc là où les citoyens sont déjà mobilisés. Ces dernières se verraient alors porteuses d'une culture de la donnée.


C'est sur cette entrée par la collectivité, que Xavier Crouan (Région Île de France) a exposé l'exemple de la cartographie des subventions, qui démontra par la réalité des données l'inverse du discours politique. Par ses dérives, l'utilisation des données a soulevé la nécessaire question des libertés individuelles. Qui pourrait alors être le garant de nos données personnelles et collectives, une collectivité territoriale ?

L'éducation à la donnée, soulignée pas Sébastien Semeril (Élu Rennes Métropole) s'est, de fait, révélée une fois de plus primordiale. A ce titre, Rennes Métropole élabore un programme d'éducation numérique lors des activités périscolaires en CM1 et CM2.

Néanmoins, si l'on évoque beaucoup la pédagogie envers les citadins, les participants ont mis en lumière le fait que pour créer un terrain fertile à l'innovation urbaine ouverte, les acteurs publiques doivent eux-même être détenteurs d'un culture de la donnée. Il s'agirait  d'équiper les élus afin de leur redonner une certaine autonomie.


Aussi, à une période de pragmatisme comptable, il est primordiale de réfléchir à la conception de services publiques sous l'angle de la co-conception. Nous nous devons d'être sensibilisés aux données que nous produisons et au fait que celles-ci peuvent contribuer à l'appréhension du territoire. L'exemple d'Handistar se révèle pertinent quant à sa possible application sur d'autres territoires.

Cette interrogation engagée sur le territoire a ouvert un champ d'action à l'Infolab inattendu et judicieux : « Comment peut s'appliquer l'infolab au sein d'une entreprise ? » questionne Aymeric Raoult (La Poste), tout en exposant la possible insertion d'experts de la donnée au sein de l'entreprise, pour une plus grande transversalité. Frédérique Pain (Alcatel) soumet alors l'idée « d'un pôle de compétitivité autour de la donnée ».


Ces nouvelles réalités ainsi mises en lumière promettent de réveiller le débat public et de décloisonner, stimuler les relations entre les entreprises, les acteurs du territoires et les citoyens. Merci à tous les participants pour leurs contributions riches d'enseignements qui sauront nourrir nos prochaines investigations !




Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8