Inria&Fing

Inria&Fing

Coopération entre Inria et acteurs du réseau Fing autour de questions prospectives et de société liées au numérique.


Inria est grand partenaire de la Fing depuis 2013

Groupes connexes


Connecteur Recherche
Questions Numériques

Articles connexes

Comment les individus connectés travailleront demain ?

Comment les individus connectés travailleront demain ?

Depuis 2009 Lift with Fing est un rendez-vous de...
Transitions, nouveau cycle de Questions numériques

Transitions, nouveau cycle de Questions numériques

Le potentiel transformateur du numérique est...
Vers une culture commune de la petite échelle

Vers une culture commune de la petite échelle

A rebours de l’injonction « faire toujours plus...

Intégrer Inria aux projets de la Fing

Lors de l'atelier prospective animé le 7 février, les discussions ont rapidement dépassé le seul cadre de la mise en place d'une cellule prospective au sein d’Inria pour traiter de questions ayant trait à l'organisation même d'Inria, de ses activités de recherche et de ses relations avec le reste du monde.


L'idée centrale, qui permet de penser les évolutions à l'oeuvre et à venir au sein d’Inria, c'est l'ouverture. L'ouverture sur la société. L'ouverture à de nouvelles façons de faire de la recherche. L'ouverture à tout un ensemble d'acteurs avec lesquels il devient possible de penser la co-production de l'innovation.


Dans ce contexte, la collaboration avec la Fing peut se penser à deux niveaux :


1- Une démarche commune de prospective, qui vise à identifier des pistes de recherche et d’innovation à partir d’une interaction dense entre chercheurs (STIC et SHS) et acteurs extérieurs au monde de la recherche. Cette démarche collective présente également l'intérêt pour Inria de lui permettre d'approfondir la réflexion sur son mode de fonctionnement et d'irriguer ses travaux d'apports d'acteurs extérieurs.

 

  • La participation d’Inria au processus “Questions Numériques” animé par la Fing doit donc se construire en amont, dans la définition des thèmes et la production de contenu.


2- La participation d’Inria au festival Futur en Seine, qui se déroule du 13 au 23 juin, doit de son côté permettre de partager avec d’autres acteurs des projets et des résultats portés par des chercheurs Inria. La Fing y organise les sessions Connecteur Recherche, qui regroupent des acteurs des mondes académiques et professionnels. Cette année, l'accent est mis sur les controverses, dont l'étude est très utile pour outiller la prospective.

 

  • Pendant le festival, Inria prendra part aux ateliers, ce qui aura le double avantage de lui permettre de s’approprier des méthodes de prospective et d'identifier les personnes-ressources avec lesquelles développer des collaborations.


La coopération peut également s'épanouir, de manière complémentaire, dans le suivi des expéditions de la Fing.


  • L'expédition « Corps » peut constituer une porte ouverte vers d'autres acteurs travaillant sur les mêmes thématiques. En croisant les regards et les temporalités des mondes de la recherche et des start-up, par exemple, on peut imaginer des collaborations fécondes.


  • Les expéditions concernant les données, Infolab par exemple, peuvent permettre à Inria d'entrer en contact avec l'écosystème des acteurs qui gravitent dans cette thématique, qu'ils soient privés, publics ou citoyens.


  • L'expédition sur le travail, Digiwork, peut être une source d'inspiration forte pour Inria, afin de penser les évolutions dans ce domaine et les pistes qu’elles peuvent dessiner : évolution des systèmes d’information, des espaces et dispositifs de travail et de collaboration, intégration au coeur des technologies de dispositifs visant à redonner de la maîtrise aux individus...


  • L'expédition Refaire, en cours de conclusion, a mis au jour de nombreuses pistes d'action concernant les nouveaux modes de production et d’innovation. Un atelier d'appropriation animé par l'équipe Fing en charge du projet  permettrait à Inria, d’une part, de penser l'intégration des principes de l'innovation ouverte à ses pratiques et d’autre part, d’intégrer les nouvelles perspectives issues de l’expédition dans ses recherches ciblées vers l’industrie.


  • L’équipe du Carrefour des Possibles dispose également de méthodes de repérage et de valorisation de l’innovation, qui, couplée à celles d’Inria, peuvent faciliter le passage de la recherche vers l’innovation, ainsi que contribuer à mettre en valeur des projets et des entreprises issus d’Inria.



Cette journée d’ateliers, qui nous a permis de faire connaissance, en appelle d’autres, dédiées à des thématiques particulières. Nous allons entrer dans une phase de mise en relation, d’affinement des échanges à venir. Vous serez bientôt contactés, soyez attentifs !

 
Lucie Le Moine

Lucie Le Moine

à la Fing jusque fin août - Recherche / Prospective
A propos de moi

J'ai terminé l'année dernière un Master de recherche sciences / société (à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales), après un parcours orienté sciences politiques (à l'Institut d'Études...


Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Veuillez vous identifier, ou créer un compte.

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8

Feedback

Vous avez une remarque à faire, de nouvelles idées à proposer ou un bug à signaler ? Nous serions ravis d'avoir votre retour.
Humeur :  

A propos de :  

 

» Afficher les précédents feedbacks