Ingénieur en SI et en cours de Mastère Spécialisé "Innovation by Design" à l'ENSCI-les-ateliers. (Design Industriel)

Blog de Pierre-Julien Cazaux

  • Suite à la période de veille et de workshops du projet MesInfos, nous souhaitons faire un rapide focus sur quelques exemples de services qui nous ont interpellés. Ils sont tous centrés sur l'usage des données personnelles par les individus, ont de vraies particularités innovantes, et ouvrent la porte à de nombreuses innovations futures...

     

    Comprendre et Rassembler ses données !

    Adminium est une plate-forme grandissante qui tend à faire disparaître la paperasse. Le service offre de stocker toutes vos factures et documents officiels sous forme électronique. Elle dispose de quelques "collecteurs" automatiques en partenariat avec de grands acteurs de la consommation (EDF, GDF, Auchant,...) afin de faciliter un maximum le dépôt des fichiers dans cet espace sécurisé. Ces documents sont ensuite analysés afin de vous permettre un classement "intelligent", une maîtrise plus précise de vos dépenses et de constituer des alertes pour vous maintenir informé de votre situation.

    Au-delà de cette volonté de se faciliter la vie, Adminium propose également de partager - temporairement ou non - certaines informations avec des personnes de confiance. Si cette ouverture s'étend à d'autres services, nous pouvons rapidement envisager des méthodes d'enrichissement des informations, profitant aux individus, à des communautés et aux entreprises. La mise à disposition de ces données permet aux individus de mieux se connaître et peut-être - plus tard - de formuler directement leurs besoins aux entreprises afin d'obtenir des offres responsables, plus adaptées à leurs attentes. Ce service n'est évidemment pas le seul sensible à ces questions, comme par exemple Digiposte, Homebubble, Cecurity.com et bien d'autres encore. 

     

    En connaître plus sur soi et ses habitudes !

    FitBit est une société qui propose des objets "intelligents" faisant remonter en ligne des informations que vous aurez mesuré au sujet de votre corps. Le bestseller de l'entreprise est un tracker de l'activité physique et de sommeil. Il permet de mesurer puis de visualiser un grand nombre d'informations comme le nombre de pas réalisés au cours d'une journée, de calories dépensées, ou de durée de cycles de sommeils, etc. D'autres produits comme une balance ou un coach électronique sont également disponibles. Ces produits sont relativement nouveaux en France, mais ils ont un réel succès aux USA. Leur concurrent direct Withings propose également un tensiomètre et des accessoires pour bébés (balance, monitoring) qui restent dans le même état d'esprit. Tous ces objets ont pour but de connaître en profondeur ses habitudes et son mode de vie.

    Pour l'instant, ces données restent strictement personnelles et font parfois l'objet de "compétitions" sous forme de jeux mais sans aller plus loin. Rapidement, nous pouvons faire le lien entre ces pratiques et des services comme "Cure together" qui ont permis de diagnostiquer et d'anticiper des pathologies avant que les symptômes cliniques ne se manifestent. Ceci nous amène à nous demander comment et dans quelles limites pourrait-on partager ses données de santé afin de permettre à d'autres et à soi-même de "voir" un peu plus clair dans son futur proche. D'autres initiatives gravitent autour de la mesure de soi (Quantified Self), mais elles restent pour l'instant essentiellement basées aux USA.

     

    Parler d'argent autrement ? Oui mais comment ?

    Mint est un service complet de suivi de vos finances, disponible à l'heure actuelle uniquement aux USA. Il vous permet de visualiser tous vos comptes et de catégoriser vos dépenses automatiquement. Comme d'autres services de la sorte, il permet de budgéter gratuitement et de manière sécurisé l'ensemble de vos activités, mais ceci de manière extrêmement simple et intuitive. L'un des points majeurs de ce service est la possibilité de construire des projets sous forme "d'objectifs" à atteindre, ce qui transforme une tâche parfois compliquée et rébarbative en quelque chose de plus accessible et de ludique. Enfin, en plus d'offrir un environnement permettant de gérer facilement son argent et de construire des projets, Mint propose d'avertir l'utilisateur des éventuelles factures à prévoir, de manière à ce qu'il se prépare "financièrement parlant".

    A l'avenir, le service pourrait clairement prévoir d'alerter l'individu d'un éventuel risque à venir ou d'une opportunité afin de trouver - directement depuis l'interface - un arrangement avec l'entreprise concernée. De nombreux services proposent la gestion de vos finances, tels que Blueleaf, Meniga, etc. Le plus souvent, ces services sont accessibles uniquement par l'intermédiaire des banques elles-mêmes.

     

    Vers de nouvelles formes de consommation !

    Thumbtack est un service proposant de mettre des consommateurs directement en lien avec des professionnels à partir de critères établis mutuellement. L'utilisateur peut faire une demande par catégorie, disponibilité, distance, ... et les professionnels répondants à ces critères peuvent répondre d'un prix correspondant à leur prestation. En fonction, l'utilisateur peut choisir l'offre correspondant le plus à ses besoins. Nous avons l'exemple ici d'une relation client/fournisseur parfaitement pilotée par le client. Ce modèle pourrait se voir rapidement transposé aux grandes entreprises même s'il ne sera pas aussi flexible et personnalisé dès le début. Un tel service peut clairement trouver sa place au sein de tous les autres précédemment cités.

    Ainsi, on peut imaginer que l'on ait un service permettant de visualiser et d'embrasser d'un seul coup d'oeil l'ensemble de ses consommations, que l'on pourrait croiser avec des critère personnels, tels que ses goûts ou son état de santé. Ceci permettrait de faire des projets complets et de simuler les impacts organisationnels et financiers afin de trouver l'offre la plus adaptée à ses besoins. D'autres services similaires apparaissent en même temps aux USA tel que Red Beacon, Zaarly et bien d'autres encore, ce qui montre bien l'intérêt porté par les individus et les professionnels au sujet de ce nouveau type de relation.

     

    Même si la liste n'est pas exaustive, l'équipe MesInfos profite de l'impulsion générée par ces services, mais aussi des initiatives publiques et privées de plus en plus nombreuses, pour commencer l'élaboration d'une expérimentation avec l'aide de ses partenaires. Le projet espère voir naître de nouveaux usages au travers de services répondant à chacune des motivations des individus et correspondant - entre autres - à la vision portée par la communauté VRM.

     

    Selon vous, quels sont les autres services les plus prometteurs correspondants aux valeurs du projet MesInfos ? Quelles seraient vos idées pour faciliter la mise en place d'une expérimentation à grande échelle ? 

  • Le projet MesInfos explore et expérimente le partage des données personnelles entre les organisations, et leurs clients ou usagers que ces données concernent, pour que ces derniers en fassent ce qu'ils souhaitent.

    Plusieurs questions se posent autour des individus :

    • Que pourraient-ils exactement souhaiter ?
    • Quelles seraient leurs motivations pour faire usage de ces données ?

    Quelques mois après le lancement du projet, nous sommes en mesure de proposer quelques réponses.

    Le workshop #1 nous a permis de déterminer les opportunités et les menaces extérieures de la  restitution des données personnelles pour les entreprises et les individus.

    En enrichissant ces apports de la veille que mène l'équipe MesInfos, nous avons ainsi pu déterminer, du côté des individus, quatre grandes motivations pour qu'ils fassent usage de leurs données personnelles.

    Ces motivations apparaissent suivant cet ordre : 

    1. Je veux "me faciliter la vie" et regrouper toutes mes données de manière lisible et exploitable pour gagner du temps, de l'argent, etc.
    2. Je veux "mieux se connaitre" et observer des choses que je pensais inaccessible jusqu'à présent
    3. Je veux "me projeter" dans un avenir plus ou moins proche en me basant sur mes habitudes de vie, pouvoir faire des projets, des plans
    4. Je veux "maîtriser" les informations qui me concernent, mes relations avec les autres, ma réputation numérique, être en mesure de choisir

    Le schéma ci-dessous représente ces quatre grandes motivations ainsi que la volonté des entreprises quant à la création d'une relation plus équilibrée.

      image

        Après un benchmark visant à réunir un maximum de services utilisant les informations des individus, l’équipe MesInfos a pu établir une “mind map” de ces services. En croisant cela avec les motivations identifiées, nous avons fait apparaître des grandes “promesses d’usages”. 

        La cartographie ci-dessous permet de catégoriser rapidement un service reposant sur les données personnelles d’un individu et de voir les domaines et les promesses auxquelles il répond ou ne répond pas. Ceci décrit la valeur ajoutée du service et dans quelle optique il s’inscrit.

        image

        A l'heure actuelle, pour donner quelques exemples, les individus peuvent bénéficier d'outils leur permettant de mieux gérer leurs comptes et factures (Adminium, cecurity, Digiposte), de récupérer quelques informations personnelles détenues par des entreprises (MyDex), d'obtenir plus de ses données bancaires (Mint), d'évaluer et de comparer des services et des entreprises pour avoir le choix (RedBeacon, Thumbtack),  mesurer, analyser et comparer leur état de forme et de santé (Withthings, Fitbit), de se présenter sous différentes facettes (Synergetics), ou encore de récupérer simplement ses information de consommation d'énergie (green button, dispositif mis en place aux Etats-Unis début 2012 par le gouvernement, pour que les consommateurs puissent récupérer leurs données en un clic).

         

        Cette cartographie a permis aux membres partenaires du projet MesInfos de mieux situer les données qu’ils comptent ouvrir et de voir sur quelles motivations ils pourraient jouer dans un avenir proche.

         

        Ainsi, les individus sont en mesure d’espérer des indications sur la destination de leur argent (à quoi il sert pour plus de transparence), sur le flux de courrier rattaché à leurs adresses postales (répartition par type de courrier, km parcourus, ...), leurs smiles, leurs historiques de consommation (poids, catégorie d’achats, fréquences et lieux d’achats), leurs données de télécommunications fixe, TV, internet, etc.

         

        Cette cartographie vous permet elle d'identifier les services que vous connaissez ? Selon vous, intègre-t-elle toutes les "grandes" promesses d'usages ? N'hésitez pas à nous faire part de vos questions, de vos réactions ou de vos connaissances sur le sujet !

         

        Merci d'avance de la part de toute l'équipe MesInfos !

      Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

      Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8