DigiWork

DigiWork

Repenser la place de l'individu au travail dans une société numérique


Octobre

  • Philippe Mairesse artiste plasticien participera à Lift Experience dans le cadre de Lift with Fing. Il interviendra plus précisément le 22 octobre à 14 h 30 à la Villa Méditerranée. Les places (12) sont très limitées et nécessitent une inscription préalable.

                              image

     

    Il propose un dispositif entre système de communication et installation artistique, basé sur la règle "on choisit qui on écoute, on ne choisit pas à qui on parle". Conséquence : avec ce dispositif, on sait que ceux à qui on parle ont choisi de nous écouter, au contraire des situations habituelles où soit on nous impose une parole, soit on tente d’imposer la nôtre à des interlocuteurs indifférents…. L’immersion dans ce dispositif entraîne les participants à se mettre à l’écoute de points de vue mineurs ou ignorés.

     

    Le 22 octobre une session-test est organisée de 14h30 à 17h00. Thématique de discussion : le revenu inconditionnel et sa mise en place concrète. "Qui fera les sales boulots si tout le monde est sûr de toucher un revenu de base ?"

    Cette session s’inscrit dans un cycle de débats sur le travail. Les précédentes session ont été organisées entre 2008 et 2012, avec pour thématique "Le self-employement", "Le repos au sein du travail", "La valeur du travail et sa rémunération", "Les restructurations et les négociations entre partenaires sociaux".

    Les invités, de bords différents, pourront confronter leurs points de vue dans un esprit ouvert. Seule condition pour participer : être concerné par le sujet, et vouloir avancer de manière constructive. Durée : comptez 2h30 maximum.

    Pour vous inscrire, envoyez un mail à infolift(at)fing.org

     

  • Les réseaux sociaux, c’est aussi le moyen d’une vaste auto-promotion..., donc allons-y ! :)

    Au milieu de tous les fabuleux intervenants de Lift with Fing cette année, vous trouverez Aurialie Jublin et moi-même, qui avons conduit, depuis février 2013 les travaux «  Digiwork, repenser la place des individus au travail dans une société numérique », investiguant, tout azimut, ce thème séculaire du travail. 
     
    Qu’est-ce qui se transforme dans les pratiques de travail, sous l’influence - directe ou indirecte - du numérique ? La réponse est à peu près tout ! 
     
    • La manière dont les individus travaillent : les tâches à accomplir, toujours plus dématérialisées ou interfacées par des écrans, voire tout bonnement remplacées par des robots. 
    • Les rythmes et les espaces de travail : l’unité de temps et de lieu éclate sous la pression du travail mobile, de l’entreprise muti-sites, du brouillage des frontières entre vie personnelle et vie professionnelle. Des individus sur-occupés d'un côté, et d'autres essayant d'additionner des temps partiels. 
    • Les interactions collectives de travail : le mode projet, l’entreprise étendue font vaciller le rapport de subordination, les fonctionnements hiérarchiques, les organigrammes
    • La production de valeur : qui devient presque autant le fait des collaborateurs que des clients/usagers/consommateurs/contributeurs….
    • Les capacités de mesure et d’évaluation du travail qui évoluent avec les nouvelles métrologies (data)

    image

     

     
    Managers, RH, préparez-vous aux turbulences, il va vous être demandés d’être particulièrement agiles et innovants ! Le travail vit une métamorphose
     
    Mais qui dit transformations, dit transitions... (douces ou violentes, c'est selon...) :
    Peut-être demain devrez-vous adopter un espace Shenghen au sein de l’entreprise étendue pour favoriser la mobilité et la créativité de vos collaborateurs ? Peut-être devrez-vous pencher définitivement du côté de l'entreprise « grande ouverte », "sans portillon", afin de dynamiser l’innovation ? Peut-être vous faudra-t-il d'abord enrichir la musette numérique du travailleur, afin que celui-ci capitalise au mieux sur ses expériences, ses compétences, ses réseaux, et augmente par là ses capacités d'autonomie et de rebond ? 
    Peut-être que l’individualisation des pratiques de travail et l’attente d’une personnalisation des modes de vie vous contraindront à inventer de nouvelles modalités de dialogue social, et de régulation collective ? 
     
    Le reste est à entendre - et débattre - le jour J !
     
     
    A consulter aussi, sans modération : 
     
     

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8