DigiWork

DigiWork

Repenser la place de l'individu au travail dans une société numérique


Mars 2014

  • Vous le savez déjà, au fur et à mesure des nouvelles innovations technologiques, votre emploi est de plus en plus menacé et risque donc de disparaître un jour. Les articles sur le sujet ne manquent pas et c’est même l’objet d’une controverse dans la quatrième édition de Questions Numériques (p.85) qui vient de paraître. Mais en plus de remplacer les hommes pour des tâches fastidieuses et automatisables, les robots deviennent plus autonomes, travaillent directement avec des personnes, et bientôt vont pouvoir apprendre les uns des autres, via des programmes comme RoboEarth. Ils pourront donc bien prochainement être mis en figure d’autorité et donner des ordres aux humains.

    Partant de ces constats, le laboratoire de recherches sur les Interactions Homme-Machine de l’Université de Manitoba (Winnipeg, Canada) a mené une expérience intéressante, reprenant les concepts de l’expérience de Milgram sur la soumission à l’autorité et de l’expérience de Stanford, mais la figure d’autorité était représentée par un robot. La vidéo ci-dessous montre des extraits de l’expérimentation : au début, c’est un homme qui donne des ordres (cliquer sur des cibles mobiles, chanter, renommer des fichiers, …), ensuite c’est le robot.

    Résultats (pdf) : 12 personnes sur 13 ont obéi aux ordres de l’homme, 6 sur 13 à ceux du robot, non sans argumenter dans les 2 cas, pour arrêter ces fastidieuses tâches. La vidéo finit en posant la question : Il s’agit seulement de renommer des fichiers, que se passerait-il s’il s’agissait de tâches moralement répréhensibles… La question a de quoi inquiéter, la musique de la vidéo y est peut être pour quelque chose.

  • Pour débuter l'événement à 15H30 : débat autour de la controverse "Le Numérique crée-t-il de l'emploi ?" ou changerait-il le sens, la nature, la valeur du travail tout à la fois.... ? avec Marie-Vorgan Le Barzic (Silicon Sentier), Georges Epinette (CIGREF, Groupe Les Mousquetaires)
    Pour s'inscrire : http://www.fing.org/?Lancement-du-4e-cahier-d-enjeux,1118

  • Suite aux sessions de travail en juillet et octobre/novembre 2013, une vingtaine de pistes d'innovation ont été produites par le groupe de travail. Nous vous proposons d'approfondir ce matériau lors de 2 journées de workshop de co-production pour en faire émerger des pistes d'innovation directement actionnables par les organisations, sous la forme de projets de services, d'outils, de règles de fonctionnement, de nouvelles pratiques de travail, de chartes, de projets d'expérimentation, de projets de collaboration inter-organisations, etc. 

     

    Le 29 avril nous traiterons en parallèle des thématiques : "Individu au travail" et "Nouveaux collectifs, nouveaux managements". Le 30 avril, nous traiterons en parallèle des thématiques : "Nouveaux espaces, nouvelles temporalités, nouveaux contenus du travail" et "Valeur, mesure du travail, et rétribution". 

     

    Les ateliers se dérouleront à Paris (précisions à venir), de 10h à 17h. Une fois n'est pas coutume, nous demandons une participation financière à ces ateliers : 200€ pour un individuel et 2.000€ pour une structure. L'accès est par contre ouvert et gratuit pour nos adhérents et partenaires. Les pré-inscriptions se font donc en m'envoyant un email : ajublin(@)fing.org

     

    Voilà quelques exemples de pistes qui pourront être travaillées pendant ces journées :

    • "Self RH – Construire son propre environnement de travail" - Comment construire soi-même ses conditions de travail et son déroulement de carrière en interaction avec les entreprises mais sans dépendre d’elles ?
    • "L’espace Shenghen de l’entreprise étendue : créer un espace de libre circulation des personnes, des idées, des brevets" - Comment favoriser la mobilité des individus, des idées, des brevets dans un réseau d’entreprise étendue ?
    • "Zone d’autonomie temporaire dans les entreprises : une latitude plus grande dans l’emploi et la gestion de son temps" - Comment introduire des ruptures dans les dispositifs internes, donner de l'ouverture et du temps à certains projets, valoriser et encourager la participation des salariés à des dispositifs, interne ou externe, permettant de tester des idées nouvelles, de développer des prototypes, d’échanger avec des personnes d’une autre direction, d’une autre entité, … ?
    • "Confiance oblige : désacraliser la confidentialité et la sécurité des données pour créer de la confiance et développer des modèles contributifs" - Comment développer de nouvelles coopérations productrices de valeurs par le biais de la confiance, du partage d’information et de la coopération ?

     

    Au plaisir de vous revoir !

     

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8