Questions Numériques

Questions Numériques

RESET - Quel numérique voulons-nous ? (édition 2018-2019)


Novembre

  • La Fing, la Métropole de Rennes et La French Tech Rennes St Malo vous proposent un workshop créatif le 15 décembre de 14h à 18h 2 rue de la Mabilais à Rennes.

    À l’heure des grands écosystèmes, quelle articulation entre « petits » et grands acteurs ? Les innovateurs doivent-ils tous devenir entrepreneurs et leurs entreprises doivent-elles forcément grandir ? Quels modèles permettent une "biodiversité" de l'innovation ?

    Objectif : éclairer les chemins de changement et envisager des stratégies alternatives

    Inscription​

    Programme

    • 14h : Accueil Café
    • 14h15-15h : Introduction et présentation de modèles et figures-types de la petite échelle
    • 15h - 17h : Sessions de production collaboratives d’une micro histoire prospective
    • 17h - 18h : Débat « Place et rôle des petits acteurs dans l’écosystème »

    Questions Numériques "Think Small"

    Cette réflexion s’inscrit dans le cycle de prospective Questions Numériques « Think Small » sur la puissance transformatrice de la petite échelle. Un angle qui s'avère très fertile pour aborder autrement les transitions numériques. La méthodologie de ce cycle s'appuie à la fois sur des micro-histoires qu'il s'agit de continuer ensemble, sur des modèles et figures-types de la petite échelle, sur des sources d'inspiration (littéraires et artistiques, mythologiques, issues des contes de fées, du vivant,...) et des appuis théoriques.

    À propos de Questions Numériques
    Quelles sont les émergences puissantes, les opportunités transformatrices, les questions difficiles, les ruptures et les basculements qui vont marquer les prochaines années ?
    Questions Numériques propose de prendre le temps d’anticiper ensemble, un cycle continu de prospective créative 
    En savoir plus et participer aux travaux du cycle Think Small

    image

    Partenaires de Questions Numériques Think Small

     

  • Lancé fin juin au Tank à Paris, le cycle Questions numériques « Think Small » s’est poursuivi le 20 octobre. Un rendez-vous créatif qui nous a permis d'engager la phase collaborative de ce cycle et d'aborder plusieurs thématiques (du côté de la ville, du travail, de l'apprentissage,...).

    Les Dunes (#lesDunes), le nouveau Campus de la société Générale à Val-de -Fontenay, nous ont accueillis sur son plateau (#lePlateau) dédié à l’innovation, une occasion de découvrir les lieux et profiter de leur dynamique collaborative.

    Malgré des transports en communs très perturbés, une cinquantaine de personnes ont pu participer à la réflexion sur le potentiel transformateur de la petite échelle et aux ateliers de prospectives.

    Aborder les transitions en étudiant la puissance de transformation du petit

    A côté des géants numériques, de la massification, de la centralisation numérique, y a-t-il une autre histoire à raconter, interroge Questions Numériques "Think Small ». Entre le petit et le grand, il n’y a pas que le passage l’échelle, d’autres dynamiques de transformation sont possibles.

    La méthodologie de ce cycle s'appuie à la fois sur des micro-histoires qu'il s'agit de continuer ensemble, sur des modèles et figures-types de la petite échelle, et sur des sources d'inspiration (littéraires et artistiques, mythologiques, issues des contes de fées, du vivant,...) et des appuis théoriques.

    18 commencements de micro histoires  ont donc été proposés aux participants (vote en ligne et en temps réel avec  l’appli youslide.io) pour n’en retenir que 6 à raconter. Des productions riches de la diversité de nos angles de vue et expériences, nous sommes en train d‘en uniformiser le format de restitution et vous les livrerons prochainement.

    Dans ces prémices d’histoire nous avons étudié la puissance de transformation du petit à l’oeuvre. Nous nous sommes appuyés pour cela sur une première tentative de classification qui comprend 29 figures-modèles. D’autres ont émergé des ateliers, comme Éclairer, Pulser, et nous sommes en train de les reprendre. 

    >>Tableau des dynamiques de transformation de la petite échelle <<

    Ce que des approches par la petite échelle peuvent apporter à nos stratégies

    En fin de journée nous nous sommes intéressés au promesses et limites de la petite échelle. Plusieurs partenaires de Think Small et quelques complices dans la salle ont présenté leurs questions d’acteurs en précisant pourquoi l’approche Think Small leur semblait pertinente pour leur organisation, qu’elle corresponde à telle problématique, situation, ou nouvelle façon de voir qu’on pourrait explorer, des questions de ressources humaines, de technologie, de stratégie, de développement, de modèles d’innovation.

    Bref aperçu

    SGMAP

    Pour l’administration, plusieurs enjeux relatifs à la petite échelle
    • De processus de décision à des niveaux décentralisés
    • Des services déconcentrés
    • Des unités opérationnelles agiles
    Beaucoup de dynamiques testées dans les différentes entités de l’administration (ex : start-up d’État)
     
    Questions : selon quels critères et quels environnements peut-on adopter une dynamique small pour transformer l’entreprise ?
     

    Chaudronnerie de Montreuil

    Accompagnement d’entrepreneurs en économie sociale
    Penser petit comme voir près, faire avec ce qui est près de soi
     
    Le près de soi amène la question du pluriel : voir près c’est aussi voir la pluralité de l’écosystème près de soi. Ce qui pose souvent question dans les dynamiques entrepreneuriales
     
    Remarque : dans le thing small il y a un rapport au risque radicalement différent, les décisions de prises de risques sont essentiels à l’évolution du small alors qu’ils sont gérés de façon tres protectionnistes dans les grands groupes et la petite échelle ne peut pas prendre de risque pouvant mettre à risque le big.
     

    Société générale

    Capacité de la grande entreprise à détruire toute idée « décalée »
    Programme de start -up internes pour développer des projets de ruptures
    Enjeu : trouver la petite chose sur laquelle on peut avoir des résultats tres vite, une formation faite pour penser globalement un sujet avant de commencer, or enjeu de découper des projets en petites entités
    Commentaires :
    - Questions de l’identité entre acteurs de petites tailles et grandes tailles
    - Chercher à penser petit dans les grandes organisations c’est dépasser la linéarité de penser du grand, penser petit c’est voir plus grand, penser petit ce n’est pas forcément voir la start up en tant qu’organisation agile mais se donner la capacité à penser comme si on était petit et voir grand
     

    LA FONDA, prospective pour les associations

    Eclairer la mutation de l’engagement
    Le niveau de l’association est par nature « small » fédérant l’engagement pour mener des transformations à échélle humaine. Quelle dynamique de communautés d’action face aux grandes questions sociétales. Echelle d’un projet partagé, y compris pour les questions complexes, quel mode de structuration dans le small pour préserver l’autonomie ?
     

    La Poste

    Les grandes entreprises envient l’agilité des petites. On recherche cette agilité auprès des startups par de la collaboration et à travers l’open innovation. Cela permet aussi de maîtriser de nouvelles technologies.
    En entreprise, se posent beaucoup de questions d’échelle : rétrécir ou se fractionner - logiques d’intrapreneur sur des projets. Se posent également des questions d’organisation et de réseau. On se structure en petites business units pour gagner en agilité.
     

    Orange

    • Question managériale sur l’agilité à gagner dans les équipes grâce à des équipes projet maitrisée, petites à même de développer rapidement

    Paradoxe de la taille : Les entreprises  veulent être grandes et dominantes mais avec tous les attributs du petit et de l’agile

    • Question technologique : données dispersées dans des datacenters immenses très consommatrices d’énergie, la smart dust, la capacité à produire la poussière intelligente pour agir de façon qui reste
    • Questions des usages :  les petits outils de travail qui permettent de travailler autrement
    • Question de la consommation : petits formats de consommation pour petits prix, offre base essentielle et éléments jadis inclus devenues optionnelles

    Think Small, le cycle continue !

    Trois prochains rendez-vous contributifs du cycle à noter : entre décembre et janvier en régions  Bretagne, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Île de France.

    Si vous souhaitez être tenu au courant ou recevoir une invitation, n’hésitez pas à nous le signaler par commentaire ou mail (questionsnumeriques@fing.org)

    Nos travaux se poursuivent en ligne, vous pouvez >> contribuer à la base de connaissance << et partager ressources et questions d'acteurs

    Extraits de nos premières explorations du côté des imaginaires, merci à Hélène Jeannin, Sophie Coiffier et Lucile Picon

    Panneaux exposition imaginaires Think Smallzoom sur panneau imaginaires think small

    Retrouvez le live de la journée en tweets en images :

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8