Questions Numériques

Questions Numériques

RESET - Quel numérique voulons-nous ? (édition 2018-2019)


Juin 2016

  • Think Small, 6e édition du cycle Questions Numériques de la Fing, sera lancé le 27 juin au Tank, 22 bis rue des Taillandiers à Paris de 10h à 17h.

    Le numérique contribue à transformer les jeux d’acteurs en déstabilisant les géants et en faisant place à des innovateurs inconnus la veille; il bouleverse les chaînes de valeurs en distribuant des moyens d’expression et d'action à des millions d’individus; le potentiel démultiplicateur de l’informatique et des réseaux fait de plus en plus souvent levier pour des projets imaginés à petite échelle.

    Questions Numériques Think Small

     

    Face aux difficultés d'un monde plus complexe et moins administré, il semble souvent imaginable de concevoir des réponses décentralisées mais articulées entre elles.

    Si on connaît bien la puissance et les limites du « Big », pour ce nouveau cycle Questions Numériques, nous proposons de nous intéresser aux figures de la petite échelle pour poursuivre le travail engagé sur les transitions.

    Embarquez avec nous pour un travail autour de la puissance transformatrice de la petite échelle lors du séminaire contributif du 27 juin animé par Jacques-François Marchandise qui mêlera interventions expertes et sessions de production autour des questions d’acteurs.

     

    Inscription​

    Programme du Séminaire

    • 9h30 : Accueil café
    • 10h : Présentation du cycle
    • 10h45-13h : 5 regards d’experts sur la puissance transformatrice de la petite échelle
    • 14h-17h30 : Sessions de production collective autour des questions d’acteurs
      • Expériences de la petites échelle
      • Propriétés de la petite échelle
      • Articulation entre les échelles
      • Échelles et complexité

    En partenariat avec

     

  • Présentation du nouveau de prospective de la démarche Questions Numériques de la Fing : Think Small

    Le numérique contribue à transformer les jeux d’acteurs en déstabilisant les géants et en faisant place à des innovateurs inconnus la veille; il bouleverse les chaînes de valeurs en distribuant des moyens d’expression et d'action à des millions d’individus; le potentiel démultiplicateur de l’informatique et des réseaux fait de plus en plus souvent levier pour des projets imaginés à petite échelle.

    Une bonne partie des grands systèmes nous paraissent, peu souples, pas très agiles, menacés de disruption. Paradoxalement en même temps le big, la grande dimension, donne l’impression d’être une sorte d’idéal, que par exemple les petites entreprises doivent forcément devenir grandes, que le modèle de la start-up passe par lever beaucoup de milliards, que le modèle de toute bonne idée, c’est de devenir un service à échelle mondiale.

    Face aux difficultés d'un monde plus complexe et moins administré, il semble souvent imaginable de concevoir des réponses décentralisées mais articulées entre elles.
    Nous avons le monde dans notre poche : tout en prenant au sérieux le « big », ne doit-on pas considérer la puissance du « small » ?

    Questions Numériques 2017 "Think Small" propose donc de questionner un ensemble de figures de la petite échelle et de ses grands effets, leurs conditions de succès, leurs risques et leurs limites : la page web devenue toile mondiale, le virus, la start-up devenue géante, les objets connectés qui font système, les environnements individuels. Il s’agira d’abord de les identifier et de les qualifier, aussi bien dans des champs technologiques qu’organisationnels, que sociologiques, ou économiques ou encore territoriaux.
    L’exercice de prospective tentera d’enrichir notre compréhension des formes et des modèles, pour outiller les stratégies et l’action dans le prolongement du travail engagé sur les transitions.

    Plusieurs des principaux travaux de la Fing pourront contribuer à cette réflexion prospective :

     

    • La Musette du travailleur, ou comment reconcevoir à l’échelle de l’individu un modèle social qui se concevait uniquement à échelle nationale ou continentale,
    • MesInfos, ou comment imaginer et outiller l’environnement de données de la personne, en faire le coeur des systèmes d’information de demain,
    • Capacity, comment explorer le pouvoir d’agir des individus et les environnements collectifs dans lesquels il s’ancre,
    • Mais aussi les acquis de nos travaux passés sur l’éducation : l’ENT qui organise l’environnement d’apprentissage autour de la personne; Villes2.0 qui explore la ville numérique depuis les citadins;
    • Ou encore Transitions2, qui explore l’informatique écologique « by design » notamment au travers de modèles distribués, qui outille l’ »agir local »
  •  

    Depuis le 14 Jun 2016 à 09:30
    Jusqu'au 14 Jun 2016 à 17:00

     



    Le 14 juin, la Recherche partage ses travaux sur le lien entre Numérique & Ecologie, et les praticiens la challengent ! 

     

    image

    En janvier 2106, dans le cadre du programme Transitions², la Fing, Inria, l’ADEME et l’Iddri lançaient un appel aux chercheurs et plus largement à ceux qui se nourrissent de la Recherche : Quelle contribution le numérique et l'informatique peuvent-ils apporter à la « transition écologique » ?

    Le 14 juin prochain, au CNAM, 60-80 participants se rassembleront pour relever le défi. Objectifs de la rencontre :

    • Partager des travaux de recherche : entre disciplines, entre sciences sociales et sciences informatiques, mais aussi, entre chercheurs et acteurs publics, aménageurs, entrepreneurs, innovateurs…
    • Identifier les sujets qui font débat, sur lesquels la Recherche devra travailler dans les années à venir
    • Susciter des collaborations fertiles entre chercheurs et praticiens

    S’INSCRIRE A L’ÉVÉNEMENT
    (entrée libre et ouverte, mais inscription obligatoire)

    AU PROGRAMME :

    • 9h30 : Accueil café
       
    • 10h : Introduction aux échanges et choix des groupes
       
    • 10h30-12h30 : 1e session « Connecteur Recherche » (2 thématiques en parallèle)

    LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE : VRAIMENT ?
    Le numérique est-il le chaînon manquant de l'économie circulaire, la clef de voûte des « 4 R » (Réduire, Réemployer, Réutiliser, Recycler) ? Qu'avons-nous besoin de mieux comprendre pour libérer son potentiel ?

    DONNEES, ALGORITHMES ET PRISE DE DÉCISION
    Que peut-on attendre de la modélisation des écosystèmes comme du changement climatique qui se fondent sur d'importants volumes de données ? Comment en faciliter l'accès et l'usage, et en faciliter la critique ou l'usage à des fins de débat ? Quels enjeux politiques et éthiques se font-ils jour et comment les traiter ?

     
    •  12h30 - 13h30 déjeuner convivial
       
    • 13h30 - 15h30 : 2e session « Connecteur Recherche » (3 thématiques en parallèle)

    EMPOWERMENT INDIVIDUEL ET COLLECTIF
    Que sait-on vraiment d’un numérique « capacitant », qui outillerait les pratiques actives des individus, la transformation de soi, les changements de comportement ou les modes de mobilisation ? Aide t-il à rendre plus accessible les enjeux, les difficultés, les prises de décisions collectives ?

    LOW-TECH ET FRUGALITE
    Que sait-on vraiment des nouvelles formes de frugalité largement outillées par le numérique : consommation collaborative, nouvelles formes de “Communs”, pratiques des Makers qui mettre la culture de l’agilité ou de l’ “open” au service de la désobsolescence, de la réparabilité des objets ou du recyclage ? Quelles autres approches émergent-elles sur lesquelles la Recherche devrait travailler à l’avenir ?

    MESURER AUTREMENT
    Quels seraient les bons indicateurs, et comment faire en sorte qu'ils soient aussi faciles à produire, fiables et reconnus que les indicateurs comptables ? Comment les étendre à l'échelle de grands systèmes complexes (filières, territoires...) ? Le numérique peut-il rendre praticable l'utilisation normale de nouveaux indicateurs de croissance et de bien-être ?

     

        •    15h30 - 17h : Session de conclusion, de partage et de questionnements animée par Jacques-François Marchandise, directeur de la recherche et de la prospective de la Fing :

    AGORA
    • Qu'est-ce que la Recherche devrait affirmer, challenger, interroger… dans le lien entre Numérique et écologie ?
    • Quelle place pour le chercheur dans ces enjeux ?
    • Quels prolongements donner à cette rencontre ?
     

     

    PARMI LES CONTRIBUTEURS À CETTE JOURNEE :

    • Fabrice Flipo, Telecom Ecole de Management
    • Jean Daniélou, Engie Lab
    • Annabelle Boutet, Telecom Bretagne
    • Antoine Courmont, Grand Lyon
    • Et aussi : 20 chercheurs d'Inria, des représentants de l’ADEME, de l'Iddri, Place 2 B, La Paillasse, de Fab Labs, …

    (le programme sera mis à jour jusqu'au 14 juin)

    A propos du programme Transitions²
    "La transition écologique sait raconter son but, mais échoue à dessiner son chemin. La transition numérique, c’est le contraire.
    Chacune a besoin de l’autre !"


    Transitions² s’adresse à toutes celles et tous ceux qui ne se satisfont pas de cette disjonction. À celles et ceux qui agissent, pensent, militent, inventent, créent à l’intersection du numérique et de l’écologie.

    www.transitions2.net

     

    image

    En partenariat avec :

    Logo CNAM

Conception & réalisation : Facyla ~ Items International

Plateforme construite avec le framework opensource Elgg 1.8